Favorisez les solutions hydrogène renouvelable et bas carbone

Vecteur énergétique à fort potentiel, l'hydrogène ouvre la voie à de nombreuses possibilités pour valoriser les énergies renouvelables électriques et décarboner le transport et la mobilité dans les territoires.

Comprendre l’hydrogène renouvelable et bas carbone

L’hydrogène, vecteur énergétique comme l'électricité, nécessite d'être extrait de ressources qui en contiennent pour être utilisé. Ainsi, ce sont les procédés mis en œuvre pour sa fabrication qui déterminent son empreinte environnementale. L’hydrogène renouvelable (parfois appelé hydrogène vert) peut être produit par électrolyse de l’eau à partir d’électricité provenant de sources d’énergie renouvelable (solaire, éolienne, hydraulique…). L'hydrogène bas carbone est, en France, actuellement produit par électrolyse de l'eau à partir de l'électricité issue du réseau électrique français qui comporte une part importante d'électricité nucléaire. Aujourd'hui, on produit en France 780 000 tonnes d'hydrogène carboné issu d'énergies fossiles pour des usages industriels. Cet hydrogène est associé en amont à d'importantes émissions de gaz à effet de serre accentuant le changement climatique.

L'utilisation de l'hydrogène bas carbone et renouvelable permet de décarboner les secteurs pour lesquels la réduction des émissions de CO2 s'avère difficile, notamment dans le transport et la mobilité lourde mais aussi dans les secteurs de la chimie, de la sidérurgie et du raffinage. Il convient donc de favoriser ce type d'hydrogène.

Schéma simplifié des étapes de fabrication de l'hydrogène (transcription détaillée ci-dessous)

Lire la transcription textuelle de l'infographie « L’hydrogène produit à partir d’électricité renouvelable et d’eau »

L’hydrogène produit à partir d’électricité renouvelable et d’eau

  1. Électricité issue d'énergies renouvelables et bas carbone.
  2. Production d'hydrogène par électrolyse de l'eau.
  3. Usages de l'hydrogène : mobilités lourdes et industrie.

Les bénéfices de l'hydrogène

Explorez les avantages de l'hydrogène et comment il peut transformer divers secteurs de manière durable.

Pertinent

L'hydrogène renouvelable et bas carbone s'avère pertinent lorsque qu'il est utilisé pour le développement des mobilités lourdes (routières, ferroviaires, maritimes et fluviales) dont les cas d’usages ne sont pas adaptés à la solution électrique-batterie.

Favorise la création d'écosystèmes

Au-delà des usages, les collectivités peuvent favoriser le déploiement des infrastructures de production et de distribution de l'hydrogène en créant de véritables écosystèmes.

Réduit l'empreinte carbone des territoires

Le développement de cette chaîne de valeur abaisse l'empreinte carbone des territoires et participe au développement économique des régions.

Une mobilité décarbonée par l’hydrogène

La mobilité décarbonée par l’hydrogène renouvelable et bas carbone concerne en premier lieu le transport lourd qui représente à lui seul plus de 22 % des émissions de CO2 des transports. À l’horizon 2026, les flottes du secteur public devront renouveler leur parc avec au moins 37,4 % véhicules dits « à très faibles émissions », c’est-à-dire électrique-batterie ou hydrogène.

Un véhicule à hydrogène est un véhicule à propulsion électrique équipé d’une pile à hydrogène. Le véhicule électrique à batterie est une solution à considérer lorsque cela est possible, en revanche lorsque l’autonomie, le temps de recharge ou la capacité de chargement le nécessite, l’hydrogène est pertinent.

Les usages concernés sont :

  • la mobilité routière :
    • transport de personnes : cars et bus de 12 ou 18 mètres
    • transport de marchandises ou de déchets : tracteurs, poids lourds, remorques frigorifiques et bennes à ordures ménagères
  • la mobilité ferroviaire : trains régionaux ou inter-régionaux qui circulent sur des lignes non électrifiées
  • la mobilité maritime et fluviale : bateaux, navettes et pousseurs

Des écosystèmes locaux qui associent usages et production

À l’échelle des territoires, les usages de l’hydrogène doivent être associés à des infrastructures de production et de distribution locales au sein d’écosystèmes. Ces écosystèmes mutualisent des moyens et fédèrent des acteurs qu’ils soient publics ou privés : collectivités, syndicats d'énergie, industriels, énergéticiens ou transporteurs…

Les collectivités peuvent ainsi déployer l'usage de l'hydrogène à destination de la mobilité (par exemple bus et bennes à ordures ménagères) et s’impliquer dans le développement des infrastructures (cofinancement, mise à disposition de foncier).

Structurer la chaîne de valeur

La stratégie nationale pour le développement de l'hydrogène décarboné en France a été publiée en 2020. Elle prévoit différentes politiques publiques de soutien et d'accompagnement ainsi qu'un effort de 9 milliards d'euros d'aides publiques.

Les objectifs de la stratégie nationale pour l'Hydrogène

6,5 GW d'électrolyseurs à installer en développant une filière équipementière française Source :

6 millions de tonnes de CO2 évitées en convertissant des usages industriels carbonés et en développant des véhicules lourds et à usages intensifs Source :

50 000 à 150 000 nouveaux emplois, directs ou indirects Source :

La PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Énergie) exprime les orientations et priorités d’actions des pouvoirs publics dans le domaine de l’énergie. D’ores et déjà, elle affiche des objectifs concrets à atteindre dès 2028 dans le domaine des écosystèmes hydrogène.

Retours d'expérience : ils sont passés à l'hydrogène

Les services ADEME en région

Financer votre projet d'hydrogène renouvelable et bas carbone sur un territoire

Réaliser une étude d'opportunité et ou de faisabilité

Ce dispositif a pour but d'initier ou d'approfondir la réflexion sur les besoins d’hydrogène renouvelable ou bas carbone sur votre territoire en réalisant les études préalables (opportunité voire faisabilité), en amont des décisions d'investissement dans des usages et infrastructures hydrogène.

Déployer un écosystème hydrogène

Ce dispositif a pour but de soutenir vos investissements pour décarboner le transport public de personnes et/ou participer au déploiement d’infrastructures de production et de distribution d’hydrogène sur votre territoire, en partenariat avec des acteurs de la filière.

Les écosystèmes hydrogène en France

Carte de France metropolitaine, de Guyane et de Réunion des projets hydrogène soutenus par l'ADEME (transcription détaillée ci-dessous)

Lire la transcription textuelle de l'infographie « Découvrez tous les écosystèmes hydrogène soutenus par l'ADEME »

Découvrez tous les projets Hydrogène soutenus par l'ADEME

L'infographie « Les projets hydrogène en France » représente la carte de France, sur laquelle sont placés les 46 projets hydrogène soutenus par l’ADEME :

  • 2020 HYPE 600 à Villepinte en Île-de-France
  • APAG-HY à Grand-Santi en Guyane
  • AuxR_H2 à Auxerre en Bourgogne-Franche-Comté
  • Auxr_HubH2 à Auxerre en Bourgogne-Franche-Comté
  • CannesLérins H2 à Cannes en Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • DBeaut’Hy Truck en Île-de-France
  • DépHy2A à Ajaccio en Corse
  • DépHy2B à Bastia en Corse
  • DMS Energhy à Dijon en Bourgogne-Franche-Comté
  • DMSE 2 à Dijon en Bourgogne-Franche-Comté
  • Extension CannesLérins H2 à Cannes en Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • FEBUS à Pau en Nouvelle-Aquitaine
  • H2 OUEST en Vendée et au Mans dans les Pays de la Loire
  • H2 Seine Vitry à Vitry-Sur-Seine en Île-de-France
  • H2 SMTAG à Lens dans les Hauts-de-France
  • H24FP en Île-de-France
  • H24byHype en Île-de-France
  • H2IdF à Paris en Île-de-France
  • H2NFC à Danjoutin en Bourgogne-Franche-Comté
  • H2NFC PH2 à Danjoutin en Bourgogne-Franche-Comté
  • H2PRO en Île-de-France et en Auvergne-Rhône-Alpes
  • H2V CORSTYRENE à Aleria en Corse
  • Hy'Touraine en Indre-et-Loire
  • HYBER à Châteauroux en Centre-Val de Loire
  • HYAMMED en métropole d’Aix-Marseille en Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • HYGI à Petit Bourg en Guadeloupe
  • HyGO Vannes à Vannes en Bretagne
  • HYNOMED à Toulon et à Signes dans le Var
  • HYNOVAR dans le Var
  • HYPORT à Toulouse en Occitanie
  • HYVOO à Port-La Nouvelle en Occitanie
  • LAST MILE IDF à Paris en Île-de-France
  • LH2 au Havre en Normandie
  • LHYMO à Limoges en Nouvelle-Aquitaine
  • LUZO à La Rochelle en Nouvelle-Aquitaine
  • Ma'Hyage à Tremblay-en-France (Île-de-France), à Saran/Métropole d’Orléans (Centre-Val de Loire) et à Mios (Nouvelle-Aquitaine)
  • MAFATE-AURERE dans le Cirque de Mafate à La Réunion
  • R'HySE dans les Bouches-du-Rhône
  • RVH2 à Rouen en Normandie
  • SHYMED à Dunkerque dans Hauts-de-France
  • TES à Magny en Bourgogne-Franche-Comté
  • TETHYS à Lyon en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Vallée Sud H2 à Fontenay-aux-roses en Île-de-France
  • VHYGO phase 2 dans le Morbihan en Bretagne
  • ZEV en Auvergne-Rhône-Alpes
  • ZEV II en Auvergne-Rhône-Alpes

Ces sujets peuvent aussi vous intéresser