Déchets

© ADEME

Optimisez la gestion de vos déchets

Découvrez des actions pour éviter, limiter, trier, réemployer, recycler ou valoriser vos déchets.

Réparateurs, des outils pour améliorer vos pratiques

Pour faciliter le travail de réparation et professionnaliser le secteur, le dispositif Tremplin octroie des aides forfaitaires aux réparateurs pour :

  • l’achat de logiciels ou progiciels de gestion commerciale ou de gestion de SAV ;
  • l’achat d’outils ou d’équipements de réparation ;
  • la formation à la réparation, à l’utilisation d’outils numériques et à la qualité du service client.

Aide « Soutien aux réparateurs »Découvrir Tremplin

Trier ses déchets
  • Bénéficiez de diagnostics et d'études, via le dispositif Tremplin, pour optimiser la gestion de vos déchets et vous aider à aller au-delà de vos obligations de tri 5 flux. Faites un état des lieux et identifiez les meilleures actions pour collecter à la source vos déchets de bois, papier-carton, métaux, verres et plastiques (ainsi que les fractions minérales et le plâtre pour le secteur du BTP).
  • Entreprises générant des biodéchets : Tremplin accorde également des aides pour les investissements d’équipements, en amont de la phase de traitement des déchets de cuisine et de table (mise en place du tri, pré-collecte, formation du personnel, signalétique).

Aides « État des lieux pour trier les déchets » et « Préparation des biodéchets »Découvrir Tremplin

Recycler ses déchets

Préparer la matière première secondaire

Afin de mettre en œuvre votre filière de recyclage ou d'améliorer son efficacité, l'ADEME vous accompagne financièrement pour acquérir :

  • des compacteurs de déchets (cartons, plastiques, textiles et toutes autres matières valorisables...) dont le stockage demande des volumes importants, grâce au dispositif Tremplin ;
  • des broyeurs et de compacteurs de déchets plastiques permettant le traitement de chutes internes pour réincorporation en substitution de plastiques vierges dans le processus de production de produits finis dont le stockage demande des volumes importants, grâce au dispositif Tremplin.

Aides « Compacteurs mécaniques et/ou broyeurs végétaux » et « Broyeurs de déchets plastiques »Découvrir Tremplin

Incorporer des matières plastiques recyclées dans son process

Le recyclage des déchets plastiques vise à réduire l’extraction et la transformation de matières premières vierges et ainsi l’émission de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie. Pour obtenir cette matière première de recyclage issue des déchets plastiques, trois étapes sont nécessaires :

  • le tri et la préparation, après collecte ;
  • la régénération qui transforme la matière plastique en paillettes, granulés, ou poudre ;
  • l’incorporation des matières issues de la régénération, tout ou partie, dans des résines vierges.

Dans le cadre du dispositif ORPLAST, l’ADEME soutient les recycleurs et les préparateurs de matières plastiques recyclées qui investissent dans la régénération.

Découvrir le dispositif ORPLAST

Composter ses déchets organiques

En 2023, deux nouvelles obligations réglementaires renforcent le tri et la valorisation des biodéchets. Sont concernés, dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC), les producteurs de biodéchets au-delà de 5 tonnes/an.

Par ailleurs, l’obligation de mettre en place un tri à la source, une valorisation biologique et une collecte sélective des déchets est étendue, à compter de 2024 à tous les professionnels produisant ou détenant des déchets composés majoritairement de biodéchets.

Préparer le tri et la valorisation de ses biodéchets

Étudiez vos besoins en installations à l’échelle d’une zone de chalandise, le compostage autonome en établissement, la réalisation d’installation de désemballage / déconditionnement ou d’hygiénisation, la création ou l’adaptation de plateforme de compostage, grâce au dispositif Tremplin.

Aides aux études de gestion des biodéchets des acteurs économiquesDécouvrir Tremplin

Acquérir des outils de compostage de biodéchets

Financez des équipements tels que des broyeurs de végétaux, des composteurs de biodéchets en bac, des pavillons de compostage, grâce au dispositif Tremplin.

Aide à la gestion des biodéchets des acteurs économiques Découvrir Tremplin

Producteurs de biodéchets non ménagers ou opérateurs de traitement valorisant les biodéchets,  financez vos actions de préparation et de valorisation

Que vous soyez producteurs de biodéchets non ménagers (non obligés par la réglementation), ou opérateurs de traitement valorisant les biodéchets (structures privées), le dispositif Tremplin peut soutenir vos investissements relatifs à la préparation au tri, au traitement et à la valorisation des biodéchets. Les équipements concernés peuvent concerner :

  • les sécheurs et composteurs électromécaniques ;
  • la mise en place d’une collecte par mobilité douce ;
  • le désemballage, le déconditionnement et l’hygiénisation ;
  • les plateformes de compostage de biodéchets.

Aide aux investissements pour la gestion des biodéchets des acteurs économiquesDécouvrir Tremplin

Valoriser ses déchets en énergie

Plus de 1 000 installations de méthanisation (dégradation de matière organique par fermentation pour produire du biogaz, notamment du biométhane) sont déjà actives en France et leur développement est en forte croissance.

Étudier la faisabilité de projets de méthanisation

Pour démarrer une démarche, une étude et un accompagnement au montage de projets d’unités de méthanisation à la ferme, centralisées, en industries agroalimentaires, biodéchets des collectivités ou station d’épuration urbaines (STEU) vous sont proposés.

Aide aux études préalables à la construction d’une installation de méthanisation

Financer une installation de méthanisation avec injection dans le réseau

Le Prêt « Méthanisation Injection ADEME » soutient les PME de plus de 3 ans investissant dans des unités de méthanisation avec injection dans le réseau de gaz.

Découvrir le Prêt Méthanisation Injection ADEME