© Christian WEISS/ADEME

Plus d’énergies renouvelables et moins d’énergies fossiles à la maison

Économies d'énergie

Pour le chauffage, l’eau chaude, l’électricité, les énergies renouvelables sont des technologies efficaces et écologiques. Atout supplémentaire : elles limitent notre dépendance au fioul et au gaz.

ven 11/03/2022 - 14:17

Durée de lecture : 4 minutes

Alors que les prix du fioul, du gaz et de l'électricité ne cessent d'augmenter, les technologies permettant de chauffer l'eau et le logement avec des énergies renouvelables séduisent de plus en plus de Français. Mais avant de changer son système de chauffage, il est important de réduire autant que possible les pertes de chaleur de son logement. Un logement bien isolé avec une installation de chauffage et d'eau chaude bien dimensionnée sont les clés d'une rénovation réussie !

Découvrez toutes les solutions pour installer des énergies renouvelables chez vous.

Se chauffer avec les énergies renouvelables

Plusieurs technologies sont disponibles. 

La pompe à chaleur géothermique
Le principe de fonctionnement du chauffage géothermique assisté par pompe à chaleur est simple : il consiste à puiser la chaleur de la Terre, grâce à des capteurs enterrés reliés à une pompe à chaleur. Celle-ci augmente la température de la chaleur captée qui est ensuite diffusée dans le logement via des émetteurs (plancher chauffant, radiateurs basse température,  ..) et/ou dans un ballon pour produire de l’eau chaude sanitaire. Ce système est très efficace puisque la température du sol reste stable tout au long de l’année (de l’ordre d’une dizaine de degrés).
Si les émetteurs le permettent, il est possible en été de manière quasi gratuite de rafraîchir le logement directement en profitant de la fraîcheur du sol et sans faire fonctionner la pompe à chaleur ; c’est ce qu’on appelle le géocooling.

La pompe à chaleur aérothermique
Le chauffage par aérothermie fonctionne selon le même principe que le chauffage géothermique assisté par pompe à chaleur. La chaleur au lieu d’être captée dans le sol est prélevée dans l’air environnant – généralement l’air extérieur – pour être restituée dans le logement à une température plus élevée grâce à une pompe à chaleur. Les pompes à chaleur aérothermiques sont le plus souvent réversibles. Elles peuvent donc en été assurer le rafraîchissement de l’habitation. Dans l’existant, il est possible de coupler une pompe à chaleur aérothermique à une installation de chauffage classique fonctionnant avec une énergie conventionnelle.

Pour en savoir plus, consultez notre article « Quelle pompe à chaleur pour ma maison ? »

Le chauffage au bois
Faciles à utiliser et économiques à l’usage, les appareils de chauffage au bois sont de plus en plus performants, à commencer par les poêles à granulés et les chaudières. Les systèmes récents émettent moins de particules fines que les systèmes anciens et sont de plus en plus automatiques.

Alimentés par des bûches, plaquettes ou granulés selon les cas, on peut les utiliser pour un chauffage principal ou d’appoint (insert, foyer fermé ou poêle) ou pour un chauffage central pouvant aussi produire de l’eau chaude (chaudière manuelle ou automatique).
 
Pour en savoir plus, consultez notre article « Bien se chauffer au bois pour moins polluer »

Le chauffage solaire
Un Système solaire combiné (SSC) permet de récupérer de la chaleur du soleil grâce à un fluide qui circule sous des capteurs installés sur le toit ou à proximité de la maison. La chaleur du fluide est ensuite utilisée par le ballon d’eau chaude sanitaire et circule dans la maison pour réchauffer toutes les pièces.

Ce système convient particulièrement bien aux régions froides et bien ensoleillées, où la période de chauffage est plus longue. Il est possible de le coupler à une installation de chauffage central classique.

Pour en savoir plus, consultez notre article « Le chauffage solaire »

Produire de l’eau chaude avec les énergies renouvelables

Plusieurs systèmes permettent de produire de l’eau chaude toute l’année.

Le Chauffe-eau thermodynamique (CET) est doté d’une pompe à chaleur dédiée à la production d’eau chaude sanitaire qui récupère la chaleur de l’air ambiant, extrait ou extérieur (aérothermique), ou du sol (géothermique).

Le CET aérothermique peut couvrir la quasi-totalité des besoins en eau chaude sanitaire.

Il en existe de différents types, plus ou moins efficaces :

  • le CET sur air extérieur est le plus sensible à la température extérieure ;
  • le CET sur air ambiant refroidit sensiblement l’air du local où il est installé et peut entraîner une surconsommation de chauffage ;
  • le CET sur air extrait, couplé au système de ventilation du logement, est performant mais souvent plus cher et suppose la présence d’une installation de Ventilation mécanique contrôlée (VMC).

Pour en savoir plus, consultez notre article « Tout savoir sur le chauffe-eau thermodynamique »

Le Chauffe-eau solaire individuel (CESI) peut couvrir 50 à 70 % des besoins annuels d’une famille selon les régions.

Le CESI à éléments séparés dispose d’un ballon placé à l’abri dans le logement (garage, cellier...) qui peut être éloigné des capteurs solaires. Il existe deux modèles :

  • le modèle à circulation forcée, le plus installé en France métropolitaine, qui force la circulation du fluide caloporteur à l’aide d’une petite pompe, le circulateur ;
  • le modèle à thermosiphon : le ballon est situé plus haut que les capteurs et la circulation du fluide se fait naturellement (l’eau chaude étant plus légère que l’eau froide), sans recourir à une pompe, ce qui permet de réduire la consommation d’énergie.

Pour en savoir plus, consultez notre article « Chauffer l’eau avec le soleil »

Produire de l’électricité avec des panneaux photovoltaïques

L’énergie solaire est une énergie facilement valorisable : la lumière du soleil est disponible partout et les technologies solaires sont en progrès constant. Avec des équipements de plus en plus fiables et faciles à installer, des dimensions modulables, un fonctionnement sans intervention ou presque, la production d’électricité photovoltaïque est simple à mettre en œuvre.

Capter et transformer l’énergie solaire, c’est possible en ville comme à la campagne. En règle générale, c’est sur le toit de votre habitation que vous trouverez la place nécessaire (10 à 30 m2) à l’installation des modules photovoltaïques, pièces maîtresses de votre générateur d’électricité.

Consommer ou vendre votre électricité ?

Quelle que soit l’option de vente de votre production électrique, le courant ira toujours à l’utilisateur le plus proche : vous, votre voisin... Attention ! Une fois votre option choisie, il n’est pas possible de la modifier car elle implique un contrat et un type de raccordement non modifiables (au moins durant la durée du contrat engagé).

Pour découvrir toutes les étapes et de nombreux conseils pour réussir votre installation, consulter notre guide « L’électricité photovoltaïque : mener à bien un projet photovoltaïque pour sa maison »

Pour en savoir plus sur l’autoconsommation, consultez le guide « Autoconsommation photovoltaïque – Comment produire de l’électricité et la consommer chez soi ? »

Le contenu de cette page m'a été utile : 

Merci de nous avoir donné votre avis

Vous aimerez aussi

20 solutions pour réduire sa consommation d’électricité

mer, 12/15/2021 - 14:49

Chaque foyer français possède en moyenne une centaine d’appareils électriques et électroniques. Gaspillages, suréquipement, manque d’entretien… alourdissent la facture. Quelques gestes peuvent faire la différence.

Intentions de partages 2581 partages

Durée de lecture : 6 minutes

Bien se chauffer au bois pour moins polluer

ven, 12/03/2021 - 14:55

Près de 7 millions de foyers français se chauffent déjà au bois. Et, avec la hausse du prix du gaz, du fioul et de l’électricité, cette énergie séduit de plus en plus. Pour éviter d’augmenter les émissions de particules fines dans l’air extérieur, quelques conseils s’imposent.

Intentions de partages 562 partages

Durée de lecture : 3 minutes

VertVolt, un label pour choisir son électricité verte

ven, 10/22/2021 - 07:52

De nombreuses offres proposent de vous fournir une électricité « verte ». Mais cette appellation regroupe en réalité des offres bien différentes. Pour vous aider à y voir plus clair et à choisir votre fournisseur en toute transparence, l’ADEME lance un nouveau label : VertVolt !

Intentions de partages 9727 partages

Durée de lecture : 3 minutes

Déchets dans une poubelle

Que faire de mes déchets ?

ven, 01/08/2021 - 10:03

Vous voulez vérifier si vous respectez bien les consignes de tri pour vos emballages, pots de peinture ou médicaments. Vous vous demandez où apporter vos appareils électriques, votre ordinateur ou vos vêtements. Toutes les réponses sont ici.

Intentions de partages 5146 partages

Durée de lecture : 0 minute