© © archideaphoto

Emménagement : comment se préparer un nid douillet ?

  • Décoration
  • Emménagement
  • Travaux
  • 5 août 2020

Ça y est, vous avez trouvé le logement de vos rêves. Rénovation, décoration, petites mises au point seront certainement nécessaires pour que tout soit à votre goût. Profitez-en pour concilier écologie et économie.

3 minutes

Vous pouvez rendre votre maison plus confortable et plus facile à vivre avec de petits gestes et de grands travaux. Certains travaux peuvent attendre un peu mais pour d’autres, il vaut mieux ne pas laisser traîner.

 

À faire sans attendre

Vérifiez le bon fonctionnement de la ventilation

Pour vivre dans un logement sain, il est important d’éliminer le plus de polluants possible et d’évacuer l’humidité en excès. Dans de nombreux logements, le renouvellement de l’air n’est pas suffisant. Des signes de dégradation apparaissent alors (moisissures sur les murs ou décollement de papier peint par exemple). Mais de façon moins visible, cela a également d'importants impacts sur la santé des habitants (augmentation des troubles des voies respiratoires) sans que l'on fasse forcément le lien avec le besoin de mieux ventiler son intérieur.

Astuce pour savoir si la VMC fonctionne correctement ? Placez une feuille de papier toilette devant la bouche d’extraction d’air (dans la cuisine, la salle de bains, les toilettes), elle doit être attirée vers la bouche.  Tenez-la bien dans un coin pour qu’elle ne soit pas aspirée !

Pour aller plus loin, consultez notre guide « La ventilation ».

Réagissez vite si vos factures de chauffage sont trop élevées

Si vos factures de chauffage sont importantes, c’est certainement que le logement a des problèmes d’isolation.

N’attendez pas ! Prenez rendez-vous avec un conseiller FAIRE pour faire le point sur l’état énergétique du logement et vous faire conseiller gratuitement sur les solutions d’isolation et les systèmes de chauffage les plus efficaces et toutes les aides financières disponibles.

À savoir : les logements construits avant 1974 n'étaient soumis à aucune réglementation thermique et donc à aucune obligation d'isolation. Ils sont souvent très mal isolés. Les logements construits entre 2006 et 2012 étaient soumis à la réglementation thermique 2005 qui fixait des obligations pour allier confort et économies d'énergie. Depuis le 1er janvier 2013, les logements neufs sont soumis à la réglementation thermique (RT 2012), aux exigences plus élevées. Elle a pour objectif de généraliser les « bâtiments basse consommation » qui consomment en moyenne 50 kWh/m2 par an).

Pour en savoir plus, consultez notre infographie « Pourquoi et comment isoler son logement ? ».

Limitez votre consommation d’eau

Placer dès votre emménagement des réducteurs de débit sur tous les robinets et dans la douche. Vous limiterez ainsi le débit d’eau jusqu’à 50 % ! Et moins d’eau chaude consommée, c’est aussi moins d’électricité, de gaz ou de fuel utilisés pour chauffer l’eau.

Économies assurées sur les factures !

 

Dans les mois qui suivent l’emménagement

Décorer votre logement de manière écologique

Choisir des matériaux sains, c’est bon pour l’environnement mais c’est aussi bon pour la santé de tous les occupants.
Retrouvez tous nos conseils dans la rubrique « Maison / Décoration ».

Envie de changer le mobilier ?

Customisez vos anciens meubles pour leur donner un coup de jeune. Les tutos sur internet ne manquent pas pour redonner du cachet à une commode ou une chaise que vous n’aimiez plus. Partout en France des lieux dédiés au remploi (ressourcerie, recycleries) proposent des animations, ateliers et évènements pour apprendre transformer vos objets du quotidien.

Achetez d’occasion : avec les nombreux sites de vente entre particuliers et les associations proposent d’acheter des biens d’occasion, c’est devenu facile.

Pour réparer un meuble, découvrez nos tutos sur longuevieauxobjets.fr.

Et si vraiment vous voulez acheter un meuble neuf, fiez-vous aux labels environnementaux recommandés par l’ADEME

Occupez-vous du jardin

En aménageant le jardin, en créant de l’ombre sur votre terrasse et sur vos fenêtres les plus exposées au soleil, vous aurez beaucoup moins chaud chez vous pendant l’été. Plus d’idées dans notre guide « Chaud dehors, frais dedans ».

Lancez-vous dans le compostage. Voilà une solution écologique pour valoriser vos déchets de cuisine et de jardin. Vous bénéficierez en plus un excellent engrais naturel pour tout le jardin. Tous les conseils pour se lancer dans notre guide « Le compostage et le paillage » et dans la rubrique Maison / Déchets.

Vous pouvez aussi installer un récupérateur d’eau de pluie.

 

Convivialité et partage avec les voisins

Pour limiter les coûts de transports, vous pouvez peut-être mutualiser des trajets avec vos voisins. Aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux, il est possible de se mettre en relation facilement les uns avec les autres. Par exemple, le site C ma bulle met en relation les parents pour emmener de manière groupée les enfants à l’école. C’est aussi une manière très agréable de mieux connaître vos nouveaux voisins.

Renseignez-vous auprès de votre mairie sur la possibilité de participer à un compostage collectif ou à un jardin partagé.

Vous aimerez aussi

Quel professionnel pour vos travaux ?

Maison

16 octobre 2020

Le recours a un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) est obligatoire si vous souhaitez bénéficier d'aides financières.

2 minutes

Un jardin au naturel

Maison

15 octobre 2020

Jardiner sans pesticide, utiliser son propre compost comme engrais, choisir des variétés de plantes bien adaptées… C’est protéger la planète et votre santé aussi !

4 minutes