© © HaiGala/Shutterstock

Pourquoi il ne faut rien brûler dans son jardin

  • Jardinage
  • 5 août 2020

Tontes de pelouse, branchages, feuilles mortes, etc. Chaque Français génère environ 160 kg de déchets verts par an. Alors qu’il est interdit de les brûler dans le jardin, 9 % continuent à s’en débarrasser ainsi. Pourtant d’autres solutions existent.

Durée de lecture : 2 minutes

Brûler des déchets verts, ça pollue !

Enflammer des végétaux, surtout s’ils sont humides, dégage des substances toxiques pour les êtres humains et l’environnement, telles que des particules (PM), des oxydes d’azote (NOx) des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), ou encore des dioxines.

Cela s'ajoute à la pollution atmosphérique déjà importante. La toxicité des émissions est encore augmentée lorsque ces déchets verts sont brûlés avec d’autres déchets du jardin (plastiques, bois traités).

 

C'est pourtant interdit par la Loi

La loi N°2020-105 du 10 février 2020 (relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire) a modifier le code de l'environnement. Il est désormais interdit de brûler des biodéchets (dont font partie les déchets verts) à l’air libre et dans les incinérateurs.

Les incinérateurs de jardin sont aussi interdits en France (vente et utilisation) depuis février 2020. Et ils ne peuvent plus être mis gratuitement à disposition des jardiniers.

Pour en savoir plus, consultez le code de l'environnement

 

Que risque-t-on si on calcine des déchets dans son jardin ?

En cas de non-respect de la circulaire, une contravention de 450 € peut être appliquée (article 131-13 du nouveau Code pénal).

 

D’autres solutions existent pour se débarrasser de ses déchets verts

Vous pouvez faire un compost. Vous pouvez également apporter vos déchets verts en déchèterie. Certaines communes organisent aussi des collectes de déchets verts en porte-à-porte. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les jours de collecte spécifique.

 

Vous aimerez aussi

Travaux de rénovation : que penser des offres à un euro ?

Conso

20 novembre 2020

Isolation à 1 euro, chaudière à 1 euro… Ces offres sont très valorisées actuellement dans la presse et par des entreprises de travaux. Que faut-il savoir pour des travaux de qualité ?

Intentions de partages 1051 partages

Durée de lecture : 4 minutes

Une nouvelle étiquette énergie en 2021  

Maison

3 décembre 2020

Pour mieux vous guider vers les produits économes en énergie, l’étiquette que l’on trouve sur les appareils électriques va changer le 1er mars 2021. Vous pouvez déjà trouver parfois la nouvelle version côte à côte avec l'ancienne. Explications.

Intentions de partages 273 partages

Durée de lecture : 2 minutes

Limiter sa consommation d’électricité en période de grand froid

Maison

18 novembre 2020

Quand les températures deviennent négatives, la consommation électrique des ménages français augmente considérablement, avec un pic entre 17 heures et 20 heures. Voici quelques conseils pour limiter vos dépenses d'énergie.

Intentions de partages 225 partages

Durée de lecture : 2 minutes

Comment bien isoler sa maison ?

Maison

14 septembre 2020

Le chauffage représente près de deux tiers de la consommation d’énergie d’un logement. Pour plus de confort et réduire vos factures, l'isolation est la priorité. Plusieurs solutions existent en fonction de votre budget.

Intentions de partages 361 partages

Durée de lecture : 9 minutes