© ADEME/Studio & co

Composter ses déchets en appartement, c'est possible !

Jardinage

Déchets

Grâce à l’action des vers de terre, il est possible de composter ses déchets de cuisine à l’intérieur de l’appartement ou sur un balcon. La technique du lombricompostage est garantie sans odeur.

4 juin 2020

Durée de lecture : 2 minutes

Comment ça marche ?

Les vers de terre placés dans un bac (appelé « lombricomposteur ») minéralisent rapidement les matières organiques. Il faut environ 500 vers pour 100 g de déchets par jour. Les plus répandus sont les vers rouges du fumier Eisenia fœtida, même si d’autres espèces sont également appropriées. Dans tous les cas, ne mélangez pas plusieurs espèces de vers (cela peut perturber le processus), et n’utilisez pas les lombrics du jardin, inadaptés au lombricompostage.

Il est important de placer le lombricomposteur à l’abri du soleil et de la pluie. Pour travailler, les vers ont besoin de beaucoup d’oxygène, d’une température comprise entre 15 et 25°C et d’une humidité forte mais pas excessive. 

Au bout de 2 à 3 mois, vous obtiendrez un compost mûr, reconnaissable à sa structure grumeleuse et sa bonne odeur de terre. Le procédé génère aussi du lombrithé (un « jus » récupérable dans le bac du bas) et utilisable comme liquide d’arrosage fertilisant, après dilution au 1/10e. Verser un peu de ce jus dans l’eau d’arrosage de vos plantes d’intérieures et dans vos jardinières. Floraison garantie !

 

5 règles pour réussir son lombricompostage

  • Pour démarrer, disposez dans le fond du bac une litière humide (à base de papier journal, de copeaux fin ou de paille), déposez les vers et attendez 2 à 3 semaines.
  • Déposez vos déchets de cuisine coupés en petits morceaux : épluchures, marc de café, feuilles de thé... 
  • Ne déposez surtout pas de viande, produits laitiers, agrumes, ail, oignons, poireaux, restes épicés ou très salés.
  • Maintenez le compost toujours humide et ajoutez régulièrement de la litière (pour éviter la prolifération des moucherons).
  • Surveillez régulièrement le lombricomposteur pour vérifier que tout se passe bien, et si vous vous absentez, placez-le à l’abri du dessèchement (en été) et du froid (en hiver).

Vous aimerez aussi

Bien se chauffer au bois pour moins polluer

3 décembre 2021

Près de 7 millions de foyers français se chauffent déjà au bois. Et, avec la hausse du prix du gaz, du fioul et de l’électricité, cette énergie séduit de plus en plus. Pour éviter d’augmenter les émissions de particules fines dans l’air extérieur, quelques conseils s’imposent.

Intentions de partages 232 partages

Durée de lecture : 3 minutes

20 solutions pour réduire sa consommation d’électricité

15 décembre 2021

Chaque foyer français possède en moyenne une centaine d’appareils électriques et électroniques. Gaspillages, suréquipement, manque d’entretien… alourdissent la facture. Quelques gestes peuvent faire la différence.

Intentions de partages 46 partages

Durée de lecture : 6 minutes

VertVolt, un label pour choisir son électricité verte

22 octobre 2021

De nombreuses offres proposent de vous fournir une électricité « verte ». Mais cette appellation regroupe en réalité des offres bien différentes. Pour vous aider à y voir plus clair et à choisir votre fournisseur en toute transparence, l’ADEME lance un nouveau label : VertVolt !

Intentions de partages 8404 partages

Durée de lecture : 3 minutes

Déchets dans une poubelle

Que faire de mes déchets ?

8 janvier 2021

Vous voulez vérifier si vous respectez bien les consignes de tri pour vos emballages, pots de peinture ou médicaments. Vous vous demandez où apporter vos appareils électriques, votre ordinateur ou vos vêtements. Toutes les réponses sont ici.

Intentions de partages 4333 partages

Durée de lecture : 0 minute