© ADEME/Studio & co

Composter ses déchets en appartement, c'est possible !

  • Jardinage
  • Déchets
  • 7 août 2020

Grâce à l’action des vers de terre, il est possible de composter ses déchets de cuisine à l’intérieur de l’appartement ou sur un balcon. La technique du lombricompostage est garantie sans odeur.

Durée de lecture : 2 minutes

Comment ça marche ?

Les vers de terre placés dans un bac (appelé « lombricomposteur ») minéralisent rapidement les matières organiques. Il faut environ 500 vers pour 100 g de déchets par jour. Les plus répandus sont les vers rouges du fumier Eisenia fœtida, même si d’autres espèces sont également appropriées. Dans tous les cas, ne mélangez pas plusieurs espèces de vers (cela peut perturber le processus), et n’utilisez pas les lombrics du jardin, inadaptés au lombricompostage.

Il est important de placer le lombricomposteur à l’abri du soleil et de la pluie. Pour travailler, les vers ont besoin de beaucoup d’oxygène, d’une température comprise entre 15 et 25°C et d’une humidité forte mais pas excessive. 

Au bout de 2 à 3 mois, vous obtiendrez un compost mûr, reconnaissable à sa structure grumeleuse et sa bonne odeur de terre. Le procédé génère aussi du lombrithé (un « jus » récupérable dans le bac du bas) et utilisable comme liquide d’arrosage fertilisant, après dilution au 1/10e. Verser un peu de ce jus dans l’eau d’arrosage de vos plantes d’intérieures et dans vos jardinières. Floraison garantie !

 

5 règles pour réussir son lombricompostage

  • Pour démarrer, disposez dans le fond du bac une litière humide (à base de papier journal, de copeaux fin ou de paille), déposez les vers et attendez 2 à 3 semaines.
  • Déposez vos déchets de cuisine coupés en petits morceaux : épluchures, marc de café, feuilles de thé... 
  • Ne déposez surtout pas de viande, produits laitiers, agrumes, ail, oignons, poireaux, restes épicés ou très salés.
  • Maintenez le compost toujours humide et ajoutez régulièrement de la litière (pour éviter la prolifération des moucherons).
  • Surveillez régulièrement le lombricomposteur pour vérifier que tout se passe bien, et si vous vous absentez, placez-le à l’abri du dessèchement (en été) et du froid (en hiver).

Vous aimerez aussi

Travaux de rénovation : que penser des offres à un euro ?

Conso

20 novembre 2020

Isolation à 1 euro, chaudière à 1 euro… Ces offres sont très valorisées actuellement dans la presse et par des entreprises de travaux. Que faut-il savoir pour des travaux de qualité ?

Intentions de partages 1051 partages

Durée de lecture : 4 minutes

Une nouvelle étiquette énergie en 2021  

Maison

3 décembre 2020

Pour mieux vous guider vers les produits économes en énergie, l’étiquette que l’on trouve sur les appareils électriques va changer le 1er mars 2021. Vous pouvez déjà trouver parfois la nouvelle version côte à côte avec l'ancienne. Explications.

Intentions de partages 273 partages

Durée de lecture : 2 minutes

Pourquoi il ne faut rien brûler dans son jardin

Maison

5 août 2020

Tontes de pelouse, branchages, feuilles mortes, etc. Chaque Français génère environ 160 kg de déchets verts par an. Alors qu’il est interdit de les brûler dans le jardin, 9 % continuent à s’en débarrasser ainsi. Pourtant d’autres solutions existent.

Intentions de partages 208 partages

Durée de lecture : 2 minutes

Limiter sa consommation d’électricité en période de grand froid

Maison

18 novembre 2020

Quand les températures deviennent négatives, la consommation électrique des ménages français augmente considérablement, avec un pic entre 17 heures et 20 heures. Voici quelques conseils pour limiter vos dépenses d'énergie.

Intentions de partages 225 partages

Durée de lecture : 2 minutes