© Airborne77

Le compost, à faire en tas ou en bac ?

  • Jardinage
  • Déchets
  • 5 août 2020

Vous avez un jardin et une grande envie de vous lancer dans le compostage. Bonne idée ! Pour vous deux solutions sont possibles : en tas ou en bac. Avantages et inconvénients des deux techniques.

Durée de lecture : 2 minutes

Le compostage en tas, pas trop près des voisins

Vous pouvez regrouper vos déchets en tas (de 0,5 m à 1,5 m en moyenne) à même le sol, pour faciliter la colonisation par les vers de terre et les insectes. Vous pouvez disposer au préalable un lit de branchages pour assurer un drainage du compost par le bas. 

Dans tous les cas, évitez de le mettre dans un creux : l’eau pourrait s’y accumuler.

Privilégiez un endroit caché, bien drainé, recevant un peu d’ombre, à l’abri du vent. Ne le placer ni trop près ni trop loin de votre maison pour combiner facilité d’accès et agrément. 

Évitez enfin de le positionner en limite de propriété (vos voisins pourraient ne pas apprécier la vision de votre compost).

Les avantages 

  • Volume libre (hauteur, longueur, nombre de tas...) ;
  • humidification naturelle par les pluies ;
  • évaporation naturelle ;
  • aération importante ;
  • brassage aisé ;
  • surveillance et accès faciles.

Les inconvénients

  • Accessible aux animaux (chats, chiens, rongeurs...). Nous vous conseillons de déposer les déchets frais au milieu du tas ;
  • absence de protection aux aléas climatiques (conséquence : un processus irrégulier). Il est important de surveiller régulièrement le tas ;
  • nuisance visuelle ;
  • durée de compostage longue : six mois à un an pour un compost mûr prêt à l’emploi.
     

Le compostage en bac

Un composteur, aussi appelé « bac à compost » ou « silo à compost », convient pour les petits volumes (jusqu’à 1 000 litres), mais il est aussi possible d’en utiliser plusieurs. On en trouve dans les jardineries, les quincailleries et les grandes surfaces. Ils sont parfois proposés par les collectivités locales dans le cadre d’opérations de promotion du compostage domestique.

Choisissez de préférence un composteur porteur du logo NF Environnement, qui vous apporte des garanties sur la qualité du matériel et le respect de l'environnement.

À chaque apport de déchets frais, un brassage sur une vingtaine de centimètres permet de les mélanger aux matières présentes. Il faut ensuite recouvrir le tout de copeaux, broyat de branches ou autres matières grossières carbonées.

Les avantages

  • Faible encombrement ;
  • bonne protection aux aléas climatiques (pour un processus régulier) ;
  • inaccessible aux animaux ;
  • durée de compostage limitée : quatre à cinq mois pour un compost mûr prêt à l’emploi.

Les inconvénients

  • Volume contraint, limité à 1 000 litres maximum mais vous pouvez utiliser plusieurs composteurs ;
  • surveillance fréquente (risques d’assèchement et de pourrissement nauséabond) ;
  • brassage moins aisé qu’en tas.

Si vous utilisez deux bacs (ou plus), le premier va recevoir les déchets frais et le deuxième servira à la maturation du compost. Veillez à respecter l’ordre d’arrivée des matières lors de leur transfert d’un composteur à l’autre : les plus anciennes au fond du bac.
 

Vous aimerez aussi

Travaux de rénovation : que penser des offres à un euro ?

Conso

20 novembre 2020

Isolation à 1 euro, chaudière à 1 euro… Ces offres sont très valorisées actuellement dans la presse et par des entreprises de travaux. Que faut-il savoir pour des travaux de qualité ?

Intentions de partages 1051 partages

Durée de lecture : 4 minutes

Une nouvelle étiquette énergie en 2021  

Maison

3 décembre 2020

Pour mieux vous guider vers les produits économes en énergie, l’étiquette que l’on trouve sur les appareils électriques va changer le 1er mars 2021. Vous pouvez déjà trouver parfois la nouvelle version côte à côte avec l'ancienne. Explications.

Intentions de partages 273 partages

Durée de lecture : 2 minutes

Pourquoi il ne faut rien brûler dans son jardin

Maison

5 août 2020

Tontes de pelouse, branchages, feuilles mortes, etc. Chaque Français génère environ 160 kg de déchets verts par an. Alors qu’il est interdit de les brûler dans le jardin, 9 % continuent à s’en débarrasser ainsi. Pourtant d’autres solutions existent.

Intentions de partages 208 partages

Durée de lecture : 2 minutes

Limiter sa consommation d’électricité en période de grand froid

Maison

18 novembre 2020

Quand les températures deviennent négatives, la consommation électrique des ménages français augmente considérablement, avec un pic entre 17 heures et 20 heures. Voici quelques conseils pour limiter vos dépenses d'énergie.

Intentions de partages 225 partages

Durée de lecture : 2 minutes