Les Colibres
© Les Colibres - Alexandre Sattler 4

Habiter dans un éco-lieu

  • Emménagement
  • 15 janvier 2021

De plus en plus de personnes sont séduites par des modes de vie collectifs. Découvrez des expérimentations d’éco-lieux qui pourraient vous inspirer vous aussi !

Durée de lecture : 2 minutes

Une envie de vivre différemment

Les événements des dernières années (changement climatique, crise sanitaire…) ont fait émerger de nouvelles envies chez de plus en plus de Français : vivre à la campagne, au plus près de la nature, développer des modes de consommation plus sobres qui tendent parfois vers l’autosuffisance, retrouver des valeurs de coopération et de solidarité.

Pour mieux comprendre ces dynamiques humaines si innovantes, une enquête a été réalisée auprès de 14 écolieux de vie ou et de travail par le Mouvement Colibris en partenariat avec l’ADEME et la Coopérative Oasis.

Pour découvrir les résultats de cette enquête, consultez le tour de France des écolieux.

Des lieux de vie qui mettent l’environnement au cœur des préoccupations

On compte de plus en plus d’éco-lieux en France et la démarche séduit de plus en plus d’urbains qui quittent la ville pour s’installer à la campagne avec un prix du foncier plus abordable et une autre qualité de vie.

Cependant, tous les projets n’aboutissent pas. Sur les 1000 lieux référencés par l’enquête, seule la moitié d’entre eux correspond à des lieux aboutis et habités. 

Et par rapport à d’autres pays européens comme la Russie, le Royaume-Uni, l’Italie ou l’Allemagne, les éco-lieux français sont bien plus petits et bien plus récents. À l’étranger, ce sont parfois des éco-villages, voire de véritables villes.

Quelques éco-lieux ont une valeur d’exemple et peuvent vous inspirer, comme l'éco hameau du Plessis, qui regroupe 28 maisons, des bâtiments communs, un habitat groupé pour 24 personnes âgées et des aménagements en permaculture sur trois hectares et demi de terrain non bâti où vont pousser des cultures vivrières pour les habitants. Une vie collective s’y est installée et les habitants se retrouvent pour faire de nombreuses activités (jardin partagé ou lessive), s’échanger des savoir-faire avec le double effet de monter en compétence et de ressentir la joie de faire par soi-même. Chacun est libre de positionner le curseur de son engagement en faveur d’une vie plus écologique dans les cadres posés collectivement.

Plus en savoir plus sur cet éco-lieu, consultez le tour de France des écolieux.

Vous aimerez aussi

Travaux de rénovation : que penser des offres à un euro ?

Conso

20 novembre 2020

Isolation à 1 euro, chaudière à 1 euro… Ces offres sont très valorisées actuellement dans la presse et par des entreprises de travaux. Que faut-il savoir pour des travaux de qualité ?

Intentions de partages 1051 partages

Durée de lecture : 4 minutes

Une nouvelle étiquette énergie en 2021  

Maison

3 décembre 2020

Pour mieux vous guider vers les produits économes en énergie, l’étiquette que l’on trouve sur les appareils électriques va changer le 1er mars 2021. Vous pouvez déjà trouver parfois la nouvelle version côte à côte avec l'ancienne. Explications.

Intentions de partages 273 partages

Durée de lecture : 2 minutes

Pourquoi il ne faut rien brûler dans son jardin

Maison

5 août 2020

Tontes de pelouse, branchages, feuilles mortes, etc. Chaque Français génère environ 160 kg de déchets verts par an. Alors qu’il est interdit de les brûler dans le jardin, 9 % continuent à s’en débarrasser ainsi. Pourtant d’autres solutions existent.

Intentions de partages 208 partages

Durée de lecture : 2 minutes

Limiter sa consommation d’électricité en période de grand froid

Maison

18 novembre 2020

Quand les températures deviennent négatives, la consommation électrique des ménages français augmente considérablement, avec un pic entre 17 heures et 20 heures. Voici quelques conseils pour limiter vos dépenses d'énergie.

Intentions de partages 225 partages

Durée de lecture : 2 minutes