© Varandah/Shutterstock

Faites le grand tri et libérez jusqu’à 30 % de place dans la maison

Emménagement

Sans toujours nous en rendre compte, nous achetons des tas d’objets, dont beaucoup ne sont jamais utilisés. Tout cela encombre nos logements alors que la surconsommation impacte sérieusement notre environnement.

31 janvier 2022

Durée de lecture : 3 minutes

5 bonnes raisons de désencombrer la maison

Se simplifier le quotidien : un logement désencombré est plus fonctionnel et plus agréable à vivre. Fini le temps perdu à chercher les choses, à ranger ou à déplacer les obstacles pour faire le ménage. Et quand on se sent bien chez soi, on se sent forcément mieux dans sa tête.

Donner une nouvelle vie aux objets dont on ne se sert plus : se débarrasser utilement de nos objets est un geste gratifiant ! En les donnant à des associations, ils serviront à d’autres qui en ont besoin. En les vendant, on leur redonne de la valeur, en plus de gagner de l’argent.

Libérer de l’espace : en se désencombrant, on gagne de la place au sol et dans les placards. La pièce qui servait de débarras pourra enfin être investie et les vélos rentrer dans la cave autrefois pleine à craquer.

Devenir un consommateur averti : quand on a pris conscience de tout ce qu’on accumulait sans vraiment s’en servir, on y réfléchit à deux fois avant de racheter. C’est un premier pas sur le chemin de la sobriété.

Faire du bien à l’environnement : remettre tous ces objets dans le circuit nourrit l’économie circulaire. Ce seront autant d’objets neufs en moins à fabriquer, et donc autant de matières premières préservées, de pollutions et d’émissions de gaz à effet de serre évitées.

Comment s’y prendre pour faire le grand tri ?

Si vous vivez à plusieurs dans le foyer, décidez dès le départ si vous vous lancez en solo ou en équipe. Associer les enfants peut par exemple être un bon moyen de les sensibiliser aux questions de consommation et de déchets.

Trier pièce par pièce ? Trier par catégorie d’objets ? Les deux méthodes se valent ! À vous de juger ensuite ce qui vous paraît prioritaire: les vêtements, les jouets, la vaisselle, les outils, les livres ?...

Prévoyez des contenants pour déposer puis transporter facilement tout ce dont vous voulez vous séparer. Étiquetez-les par destination : à donner, à vendre, à réparer, à recycler et un dernier contenant « à traiter » si vous avez besoin d'un temps de réflexion. De simples cartons, boîtes, caisses ou sacs-cabas feront très bien l’affaire !

Planifiez le travail et donnez-vous des objectifs : faire le tri et désencombrer peut prendre du temps, d’où l’importance de prévoir des plages horaires sur plusieurs semaines et, point essentiel, des objectifs pour chaque séance (ex. trier tous les T-shirts, chemises et robes).

Règle d'or : ne jamais trier les affaires de quelqu’un d’autre sans son consentement.
 
Pour savoir ce que vous allez garder ou non, posez-vous ces 5 questions :

  • est-ce que j’utilise cet objet ? Si oui, à quelle fréquence ;
  • est-ce que je le trouve beau, esthétique ? ;
  • est-ce que j’apprécie cet objet ? ;
  • est-ce que cet objet m’inspire un sentiment positif ? ;
  • est-ce que cet objet a de la valeur (sentimentale ou financière) à mes yeux ?

Si vous avez répondu NON à ces 5 questions, vous pouvez vous séparer de l’objet sans la moindre hésitation !

Si vous pensez devoir le garder « au cas où », tentez de compléter la phrase : au cas où quoi ? Vous n’y arrivez pas ? Vous pouvez vous séparer de l’objet.

Pour vous aider, nous avons élaboré un tuto « Comment faire de la place chez soi ? » À découvrir en urgence !

Et pour motiver toute la famille et rendre le grand tri amusant, téléchargez ce jeu de cartes « Osez changer » à découper.

21 foyers volontaires ont réalisé ce grand tri. Et ça marche !

D’avril à juin 2021, 21 foyers volontaires ont participé à l’opération « Osez changer !  » organisée par l’ADEME, avec l’appui d’une home-organiser. L’objectif  : inventorier, trier, désencombrer leur logement et s’engager vers une consommation plus responsable.
Les résultats sont au rendez-vous !

  • 1 objet sur 5 était stocké pour rien (en moyenne) ;
  • les foyers se sont séparés de 37 % de leur vêtements et chaussures ;
  • chaque foyer a sorti environ 300 objets (en moyenne) de sa maison ;
  • les foyers ont gagné 300 € en moyenne en vendant des objets.

Les participants ont ainsi pu réévaluer les quantités d’objets dont ils estiment avoir réellement besoin. Ils se sont engagés à changer leurs habitudes de consommation pour aller vers plus de sobriété. Une personne avait 84 paires de chaussures, une autre 135 T-shirts ! Les foyers pensaient qu’ils avaient 2 fois moins de chaussures, et 1/3 de moins de jeans.

Découvrez l’opération « Osez changer ! » en vidéo
 

Le contenu de cette page m'a été utile : 

Merci de nous avoir donné votre avis

Vous aimerez aussi

20 solutions pour réduire sa consommation d’électricité

15 décembre 2021

Chaque foyer français possède en moyenne une centaine d’appareils électriques et électroniques. Gaspillages, suréquipement, manque d’entretien… alourdissent la facture. Quelques gestes peuvent faire la différence.

Intentions de partages 4623 partages

Durée de lecture : 6 minutes

Bien se chauffer au bois pour moins polluer

3 décembre 2021

Près de 7 millions de foyers français se chauffent déjà au bois. Et, avec la hausse du prix du gaz, du fioul et de l’électricité, cette énergie séduit de plus en plus. Pour éviter d’augmenter les émissions de particules fines dans l’air extérieur, quelques conseils s’imposent.

Intentions de partages 665 partages

Durée de lecture : 3 minutes

Déchets dans une poubelle

Que faire de mes déchets ?

8 janvier 2021

Vous voulez vérifier si vous respectez bien les consignes de tri pour vos emballages, pots de peinture ou médicaments. Vous vous demandez où apporter vos appareils électriques, votre ordinateur ou vos vêtements. Toutes les réponses sont ici.

Intentions de partages 5259 partages

Durée de lecture : 0 minute

VertVolt, un label pour choisir son électricité verte

22 octobre 2021

De nombreuses offres proposent de vous fournir une électricité « verte ». Mais cette appellation regroupe en réalité des offres bien différentes. Pour vous aider à y voir plus clair et à choisir votre fournisseur en toute transparence, l’ADEME lance un nouveau label : VertVolt !

Intentions de partages 9890 partages

Durée de lecture : 3 minutes