© Shutterstock

Stop aux mégots jetés dans l’espace public

Déchets

Chaque année, 7,7 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans l’espace public. Une grande partie d’entre eux finit dans les eaux usées puis dans les océans. Un éco-organisme est désormais en charge du traitement de ce déchet particulièrement polluant. Mais nos comportements peuvent et doivent aussi changer la donne.

25 janvier 2022

Durée de lecture : 2 minutes

Petit mégot, grands impacts…

Selon une étude commandée en 2020 par l’éco-organisme Alcome, seul 1 mégot sur deux est jeté à la poubelle dans l’espace public. Les autres sont malheureusement jetés dans la rue (53 %), dans les voies d’écoulement des eaux usées (25 %) et même dans les espaces verts (22 %).

Un mégot peut sembler une pollution anodine pour certains. Pourtant il n’en est rien ! Il leur faut plus d’une décennie pour se décomposer intégralement. Au contact de l’eau, ils relâchent aussi des substances particulièrement toxiques (dont de l’arsenic ou de l’ammoniac) et se fragmentent même en micro-plastiques, causant des ravages sur les écosystèmes et la biodiversité. À titre d’exemple, alors qu’un mégot peut polluer à lui seul 500 litres d'eau, on estime qu’il représente près de 40 % des déchets présents en mer Méditerranée.

C’est pourquoi agir dès maintenant, en changeant nos comportements, est impératif.

Mais pourquoi jeter ses mégots par terre ?

Par manque de conscience des impacts ? Par facilité ? Parce qu’il n’y a pas assez de poubelles ?
L’étude d’Alcome apporte quelques éléments de réponse :

  • 90 % des interviewés savent que les mégots jetés au sol polluent. 80 % d’entre eux considèrent que le problème des mégots dans la rue peut être résolu ;
  • l’installation de corbeilles et cendriers dans les espaces publics a une grande influence sur la proportion de fumeurs qui adoptent les bons gestes : à partir d’une corbeille, sur 100 m2, le taux d’usage conforme s’améliore ainsi nettement ;
  • on jette plus en vacances : alors que l’on trouve en moyenne 1 mégot pour 4 m2 d’espace public, on constate que les sites touristiques arrivent en tête du palmarès avec 0,76 mégot par m2.

Un éco-organisme nouvellement créé pour changer la donne

Agréé depuis juillet 2021 par les pouvoirs publics, pour une durée de 6 ans, l’éco-organisme Alcome est désormais chargé de collecter les éco-contributions des industriels du tabac et de les redistribuer aux collectivités territoriales. Celles-ci recevront ainsi 80 millions d’euros par an pour financer le ramassage et le nettoyage des mégots. Sont également prévus :

  • la distribution de cendriers de poche et de rue afin d’éviter que les mégots ne soient jetés par terre ;
  • le financement de campagnes de sensibilisation sur l’impact environnemental des mégots ;
  • le financement de projets de recherche et développement portant sur des solutions innovantes de collecte et de recyclage des mégots.

L’objectif est clair : réduire d’au moins 40 % le nombre de mégots abandonnés dans l’espace public chaque année.

Et nous, qu’est-ce qu’on fait ?

  • Ne sortez plus sans votre cendrier de poche et ne jetez plus vos mégots par terre, dans les réseaux d’eaux usées ou dans les cours d’eau ;
  • devenez ambassadeur des bons gestes autour de vous !
     

Voir la source de l'étude

Le contenu de cette page m'a été utile : 

Merci de nous avoir donné votre avis

Vous aimerez aussi

Bien se chauffer au bois pour moins polluer

3 décembre 2021

Près de 7 millions de foyers français se chauffent déjà au bois. Et, avec la hausse du prix du gaz, du fioul et de l’électricité, cette énergie séduit de plus en plus. Pour éviter d’augmenter les émissions de particules fines dans l’air extérieur, quelques conseils s’imposent.

Intentions de partages 417 partages

Durée de lecture : 3 minutes

20 solutions pour réduire sa consommation d’électricité

15 décembre 2021

Chaque foyer français possède en moyenne une centaine d’appareils électriques et électroniques. Gaspillages, suréquipement, manque d’entretien… alourdissent la facture. Quelques gestes peuvent faire la différence.

Intentions de partages 2222 partages

Durée de lecture : 6 minutes

VertVolt, un label pour choisir son électricité verte

22 octobre 2021

De nombreuses offres proposent de vous fournir une électricité « verte ». Mais cette appellation regroupe en réalité des offres bien différentes. Pour vous aider à y voir plus clair et à choisir votre fournisseur en toute transparence, l’ADEME lance un nouveau label : VertVolt !

Intentions de partages 9506 partages

Durée de lecture : 3 minutes

Déchets dans une poubelle

Que faire de mes déchets ?

8 janvier 2021

Vous voulez vérifier si vous respectez bien les consignes de tri pour vos emballages, pots de peinture ou médicaments. Vous vous demandez où apporter vos appareils électriques, votre ordinateur ou vos vêtements. Toutes les réponses sont ici.

Intentions de partages 4930 partages

Durée de lecture : 0 minute