© RGA / REA

Une nouvelle étiquette énergie en 2021  

  • Conso responsable
  • Droit de la conso
  • Économies d'énergie
  • Emménagement
  • 1 septembre 2021

Pour mieux vous guider vers les produits économes en énergie, l’étiquette que l’on trouve sur les appareils électriques a changé le 1er mars 2021. Explications.

Durée de lecture : 2 minutes

Pourquoi réviser l’étiquette énergie ?

Depuis la création de l’étiquette énergie en 1995, les appareils n’ont cessé de gagner en performance et les moins efficaces ont depuis été interdits par la réglementation. Résultat : une grande partie des produits est désormais bien classée. Des classes A+, A++ puis A+++ ont même dû être ajoutées au fil du temps au-dessus de l’échelle initiale de A à G. Les classes les plus basses se sont quant à elles vidées. Alors, difficile de s’y retrouver quand les appareils A ou A+ deviennent les moins performants du marché…
 

Révision de l'étiquette énergie : qu'est-ce qui a changé ?

Lire et télécharger l'infographie « Révision de l'étiquette énergie : qu'est-ce qui a changé ? » PDF 259 Ko

Plus de transparence pour les consommateurs

En plus d’un nouveau design et de pictogrammes plus clairs, cette nouvelle version intégrera un « QR code » permettant d’accéder à une base de données électronique des produits. En scannant ce code avec son smartphone, on pourra accéder à des informations complémentaires officielles (à caractère non commercial) renseignées par les fabricants. De quoi mieux comparer tous les équipements vendus dans l’Union européenne.

Des économies d’énergie et des progrès technologiques stimulés

Grâce à cet affichage plus lisible, chaque foyer sera incité à investir dans les équipements les plus efficaces. Les ménages européens pourraient ainsi économiser en moyenne 150 €/an selon la Commission européenne.

D’ici 2030, 38 TWh/an pourraient ainsi être évités, soit la consommation d’électricité annuelle de la Hongrie !

De plus, les fabricants seront encouragés à faire toujours mieux : les nouvelles classes A et B, très exigeantes, ne correspondent à aucun produit existant sur le marché actuellement. Des critères supplémentaires sur la réparabilité ou la recyclabilité des produits vont être progressivement ajoutés dans la notation. 

Une révison qui va durer plusieurs années

L'étiquette de 4 catégories de produits a changé depuis le 1er mars 2021 : réfrigérateurs / congélateurs / caves à vin, lave-linge, lave-vaisselle, téléviseurs/ écrans. Et depuis le 1er septembre 2021 sont aussi concernées les ampoules.

Pour des raisons logistique, il est possible de trouver la nouvelle étiquette du produit dans le carton avant cette date. Cela ne remet pas en cause la performance du produit mais le classe sur la nouvelle échelle.

Cependant, tous les équipements n’afficheront pas cette nouvelle étiquette en 2021. Pour les appareils de chauffage et les chauffe-eau par exemple, qui ne disposent de l'étiquette énergie que depuis 2015, elle ne devrait être apposée qu’à partir de 2030 ! Les fours, les hottes et les sèche-linge conservent également leur étiquette actuelle. Les deux versions d’étiquette cohabiteront donc encore un certain temps. 
 

En savoir plus

Vous aimerez aussi

Travaux de rénovation : que penser des offres à un euro ?

  • Droit de la conso
  • 27 janvier 2021

Isolation à 1 euro, chaudière à 1 euro… Ces offres sont très valorisées actuellement dans la presse et par des entreprises de travaux. Que faut-il savoir pour des travaux de qualité ?

Intentions de partages 6184 partages

Durée de lecture : 4 minutes

Quel est l’impact de notre alimentation sur l’environnement ?

  • Alimentation
  • 26 janvier 2021

Notre façon de nous nourrir affecte notre planète. Les consommateurs ne sont pas les seuls responsables bien sûr, mais nous avons le pouvoir d’influer sur toute la chaîne. Petit diagnostic pour s’en persuader.

Intentions de partages 3280 partages

Durée de lecture : 4 minutes

Quels cadeaux pour un Noël écologique et solidaire ?

Quels cadeaux pour un Noël écologique et solidaire ?

  • Enfant
  • 14 décembre 2020

Parce que nous consommons toujours plus sans avoir forcément conscience des conséquences sur l’environnement, l’ADEME vous propose des idées pour choisir des cadeaux de Noël plus écologiques et solidaires.

Intentions de partages 483 partages

Durée de lecture : 3 minutes

Pourquoi gaspillons-nous autant de nourriture ?

  • Alimentation
  • 26 janvier 2021

Gaspiller ? Moi jamais ! Pourtant, chaque français jette en moyenne 30 kg d’aliments consommables par an (l’équivalent d’un repas par semaine), dont 7 kg encore emballés. Soit 100 euros par personne. Alors où sont ces gaspillages et comment les éviter ?

Intentions de partages 1824 partages

Durée de lecture : 5 minutes