Femme qui marche dans nature, champ, forêt
© Bogdan Sonjachny - Shutterstock

Vers un tourisme plus durable en France

  • Été
  • Hiver
  • 10 mars 2021

Le tourisme est un secteur important pour notre pays. Il génère 2 millions d’emplois et participe à 7 % du PIB. L’enjeu est aujourd’hui de concilier le développement du tourisme et les ambitions écologiques.

Durée de lecture : 2 minutes

Le tourisme durable, cela existe déjà en France ?

Notre pays est la première destination touristique dans le monde. Nous accueillons chaque année 90 millions de visiteurs internationaux. Mais cela signifie aussi plus de pression sur les ressources naturelles, plus d’émissions de gaz à effet de serre (8 % de nos émissions sont dues au tourisme), plus de déchets.

Tous les acteurs souhaitent aujourd’hui proposer un tourisme plus respectueux de l’environnement. Ils sont par ailleurs conscients de la nécessité d’adapter leurs offres en raison du changement climatique qui bouleverse déjà l’enneigement des stations de ski et redessine le trait de côte.

Plusieurs régions sont en pointe en matière de tourisme durable : la Bretagne, la Corse, Auvergne-Rhône-Alpes ou Nouvelle-Aquitaine, sans oublier les Outre-mer.

En Bretagne par exemple, une expérimentation auprès d’environ 80 établissements certifiés Écolabel européen (374 sur toute la France) a permis d’observer des baisses jusqu’à 30 % des consommations d’eau, d’énergie et de déchets. Le programme « En Bretagne sans ma voiture » a permis de développer une offre de court séjour pour ceux qui souhaitent se passer de voiture ou n’ont pas de voiture.

En Nouvelle-Aquitaine, dans la vallée de la Vézère (Dordogne), dans les îles et le littoral de Charente-Maritime, des campings, hôtels, colonies de vacances mènent des actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire, s’équipent en énergies renouvelables notamment pour produire de l’eau chaude à partir du soleil. 

Découvrez des destinations de rêve sans quitter la France dans notre article « vacances durables, des idées pour tous les goûts ».

Il existe des repères pour choisir des vacances plus écologiques

Plusieurs hébergements touristiques bénéficient de labels environnementaux. Découvrez ceux recommandés par l’ADEME.

Il existe aussi une étiquette environnementale qui, à l’aide d’une note A, B, C, D ou E, informe les voyageurs sur les impacts environnementaux de leur nuit à l’hôtel. 

Pour en savoir plus, consultez notre article « Hébergements, frappez à la bonne porte »
 

Vous aimerez aussi

Calculer les émissions de carbone de vos trajets

  • Au bureau
  • 5 octobre 2020

Vous vous demandez quel mode de transport émet le moins de CO2 ? Ce calculateur compare le vélo, la voiture, le train et l'avion en fonction du nombre de kilomètres à réaliser.

Intentions de partages 59034 partages

Durée de lecture : 1 minute

Le monde du sport s’engage pour la planète

  • Sport
  • 5 juillet 2021

La France compte plus de 36 millions de pratiquants et plus 16 millions de licenciés. Chaque week-end, que ce soit au niveau amateur ou au niveau professionnel, on joue, on saute, on croise le fer. Derrière cette belle débauche d’énergie, il y a aussi un enjeu écologique et des consciences qui s’éveillent.

Intentions de partages 68 partages

Durée de lecture : 3 minutes

Canicule : comment garder son logement frais ?

  • Été
  • 28 septembre 2021

Des solutions existent pour garder la fraîcheur dans son logement. La climatisation n’est pas toujours incontournable. Et n’achetez surtout pas votre appareil dans l’urgence, vous risqueriez de faire un mauvais choix.

Intentions de partages 499 partages

Durée de lecture : 3 minutes