© Bojanbjedov

Hébergement pour les vacances : frappez à la bonne porte !

  • Été
  • Hiver
  • 5 août 2020

De plus en plus d'hôtels, de gîtes, de chambres d'hôtes et de campings mettent en place des actions pour limiter leurs impacts sur l'environnement. Mais comment les identifier ? Suivez le guide.

2 minutes

Des labels environnementaux pour des hébergements plus vertueux

Avant de réserver votre chambre d’hôtel, votre chambre d’hôte, votre gîte ou votre place de camping, repérez s'il bénéficie d'un label environnemental.

voici les labels conseillés par l'ADEME : 

labels environnementaux hébergements

 

L’Écolabel européen (le plus répandu), concernait déjà plus de 300 établissements en France. Il témoigne de mesures écologiques strictes et quantifiées prises par l’hébergeur comme : 

  • la réduction des consommations d’énergie (ex : 80% d’ampoules de classe A) ;
  • l’utilisation et l’achat d’énergie renouvelable (ex : 50% d’électricité verte) ;
  • la préservation des ressources en eau (ex : réduction des débits au robinet et à la douche) ;
  • l’achat de produits éco-responsables (ex : détergents pour le ménage) ;
  • la valorisation des déchets et la lutte contre le gaspillage (ex : pas de mini-portions pour les gels douche, shampoing ou produits du petit déjeuner) ;
  • la sensibilisation des employés et des clients aux écogestes.

Une nuit en chambre d’hôte (lorsqu’on loge chez l’habitant) est généralement moins impactante qu’une nuit à l’hôtel.

En plus, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Découvrez les labels environnementaux recommandés par l’ADEME 

Consultez la plateforme Vaovert, dédiée aux hébergements plus écologiques 

 

Autre repère : les établissements affichant leur étiquette environnementale

Avec l’affichage environnemental, les hôtels s'engagent dans une démarche d’amélioration continue pour limiter les impacts environnementaux de leur activité, et proposer à leurs clients des pratiques de consommation plus durables. En 2020, une centaine d’hôtels affichent déjà leur notation sur leur site internet et/ou au comptoir d’accueil.

La nuit d’hôtel avec petit déjeuner est ainsi notée de A à E sur la base de quatre indicateurs : 

  • émissions de CO2 ;
  • consommation d'eau ;
  • consommation de ressources non renouvelables ;
  • pourcentage de produits bio ou écolabellisés utilisés. 

L’ensemble du cycle de vie des équipements de l'hôtel (aliments, produits d’hygiène et d’entretien…) sont pris en compte. 

Pour tout comprendre en quelques minutes, regardez cette vidéo :

Consultez la liste des hôtels participant au déploiement de l’affichage environnemental (mars 2020)

 

Quid des hébergements en bateau de croisière ?

Si la croisière est loin d’être l’option la plus vertueuse, certaines compagnies s’engagent pour limiter leur empreinte écologique. C’est le cas de la compagnie Ponant, lauréate des palmes du tourisme durable en 2020 pour avoir remplacé l’utilisation du fuel lourd par un combustible vertueux (LS MGO - Low Sulphur Marine Gas oil), et ainsi devancé d'un an la réglementation officielle.