© © Rostislav_Sedlacek/Shutterstock

Comment protéger bébé lors d'un pic de pollution ?

Bébé

Santé

Les nourrissons, enfants, femmes enceintes et personnes âgées sont plus sensibles à la pollution de l’air et doivent se protéger lors d’un pic de pollution aux particules ou à l’ozone, dès que le niveau « alerte » est annoncé.

5 juin 2020

Durée de lecture : 1 minute

Lors d’un pic de pollution aux particules

  • Vous pouvez sortir comme d’habitude avec votre bébé, mais évitez les sorties à proximité des grands axes routiers aux heures de pointe (7 h - 10 h et 17 h - 20 h) ;
  • promenez votre bébé dans un porte-bébé ou dans le siège arrière d’un vélo plutôt que dans une poussette proche de la route ;
  • surveillez l’apparition de gêne respiratoire (asthme ou symptômes évocateurs : fatigue, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations…) ;
  • continuez à aérer votre logement 2 fois 10 minutes par jour, de préférence côté cour et en fin de matinée en hiver ou la nuit en été ;
  • n’arrêtez surtout pas la ventilation. Des polluants sont émis dans votre logement. Si vous ne renouvelez plus l’air de votre logement, ces polluants ne sont plus évacués.
     

Lors d’un pic de pollution à l’ozone

  • Sortez de préférence avec votre bébé jusqu’à 11 h et après 20 h ;
  • après 13 h, privilégiez les activités calmes, en plein air comme en intérieur ;
  • surveillez l’apparition de gêne respiratoire (asthme ou symptômes évocateurs : fatigue, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations…) ;
  • continuez à aérer votre logement 2 fois 10 minutes par jour, de préférence côté cour et en début de matinée en hiver ou la nuit en été ;
  • n’arrêtez surtout pas la ventilation.

Je protège la santé des nourrissons et des jeunes enfants : • je sors mon enfant et je maintiens mes activités habituelles ; • je choisis le porte-bébé ou le vélo pour le surélever par rapport à la route ; • en cas de pollution à l’ozone, l’été, je sors bébé de préférence jusqu’à 11 h et après 20 h ; • je privilégie les parcs et les rues peu fréquentées ; • j’évite les sorties à pied ou en voiture à proximité des grands axes routiers, notamment aux heures de pointe (7 h-10 h et 17 h-20 h) ; • je surveille l

Vous aimerez aussi

Pourquoi est-il conseillé d'aérer son logement tous les jours ?

22 mai 2020

Ouvrir vos fenêtres 5 à 10 minutes par jour même en hiver, pourquoi est-ce si important ? Cela ne refroidit pas trop la maison ? A-t-on besoin d’aérer si on a une VMC ? Découvrez en quoi ce geste est essentiel pour la santé de toute la famille.

Intentions de partages 32665 partages

Durée de lecture : 3 minutes

Quels cadeaux pour un Noël écologique et solidaire ?

Quels cadeaux pour un Noël écologique et solidaire ?

8 juin 2020

Parce que nous consommons toujours plus sans avoir forcément conscience des conséquences sur l’environnement, l’ADEME vous propose des idées pour choisir des cadeaux de Noël plus écologiques et solidaires.

Intentions de partages 803 partages

Durée de lecture : 3 minutes

Parler « écologie » avec les ados, comment s’y prendre ?

19 décembre 2019

Les jeunes sont prêts à s’engager dans la lutte contre le dérèglement climatique, mais ne savent pas toujours comment concrétiser cette envie de changement au quotidien. Voici quelques propositions à leur faire.

Intentions de partages 323 partages

Durée de lecture : 5 minutes

Garder son smartphone le plus longtemps possible

16 novembre 2020

88 % des Français changent de téléphone portable alors que l’ancien fonctionne encore. Effet de mode, obsolescence des systèmes, manque d’entretien nous font remplacer rapidement nos appareils mais ce n’est pas sans conséquence.

Intentions de partages 350 partages

Durée de lecture : 3 minutes