© Bojanbjedov

Trouver un hébergement écologique pour les vacances

De plus en plus d'hôtels, de gîtes, de chambres d'hôtes et de campings mettent en place des actions pour limiter leurs impacts sur l'environnement. Comment repérer les plus engagés ? Faites confiance aux labels.

10 juin 2024

Durée de lecture : 2 minutes

Laissez-vous guider par les labels

Avant de réserver votre chambre d’hôtel, votre chambre d’hôte, votre gîte ou votre place de camping, repérez s'il bénéficie d'un label environnemental.

Voici les labels conseillés par l'ADEME : 

Logo Ecolabel européen
Logo Écogîte
Logo Gîtes Panda
Logo Hôtels au naturel

L’Écolabel européen : le choix le plus engagé

Des critères ambitieux à respecter

Pour pouvoir en bénéficier, votre hébergeur doit respecter des mesures écologiques strictes et quantifiées comme :

  • La réduction des consommations d’énergie
  • L’utilisation et l’achat d’énergie renouvelable
  • La préservation des ressources en eau
  • L’achat de produits éco-responsables
  • La valorisation des déchets et la lutte contre le gaspillage
  • La sensibilisation des employés et des clients aux écogestes.

Chiffres clés

+ de 300 établissements en France ont l’attribut « Écolabel européen » Source :

22 critères obligatoires pour obtenir l’Écolabel européen Source :

45 critères optionnels pour obtenir l’Écolabel européen Source :

Des résultats à la clé

Des résultats concrets sur plusieurs hôtels français ayant l’Écolabel européen ont été constaté lors d’une étude réalisée en 2023* :

  • En supprimant les bouteilles d’eau de 50 cl, un hôtel a évité 7 150 bouteilles en plastique de 50 cl par an, soit environ 17 kg de déchets plastiques.
  • En changeant moins souvent le linge (au bout de 4 nuitées et non plus de 3 nuitées), un hôtel a économisé 218 m³ d’eau et 50 kg de produits chimiques.
  • En installant des réducteurs de débit dans la douche, un hôtel a économisé 270 m³ d’eau en un an.
  • En changeant ses petits pots de confiture de 28 g pour des gros contenants d’1 kg mais de meilleure qualité (confiture bio), un hôtel a réduit ses déchets en verre de 56 kg en diminuant même ses coûts.

*Revue d’impact sur les objectifs du développement durable (ODD) par projets de The Swarm Initiative ©.

À savoir

Le traitement du linge hôtelier en France représente une consommation de 10 millions de m³ d’eau par an (soit les besoins annuels de 200 000 Français) et 15 000 tonnes de produits de lessive.

Quid des hébergements en bateau de croisière ?

Si la croisière est loin d’être l’option la plus vertueuse, certaines compagnies s’engagent pour limiter leur empreinte écologique. C’est le cas de la compagnie Ponant, lauréate des palmes du tourisme durable en 2020 pour avoir remplacé l’utilisation du fuel lourd par un combustible vertueux (LS MGO - Low Sulphur Marine Gas oil), et ainsi devancé d'un an la réglementation officielle.

Le contenu de cette page m'a été utile : 

Merci de nous avoir donné votre avis