© Arnaud Bouissou / Terra

Vacances durables : des idées pour tous les goûts

  • Été
  • Hiver
  • 6 août 2020

Quelles que soient vos habitudes et vos envies du moment, on peut toujours se concocter des vacances agréables et durables. Le tout sans partir forcément loin ni dépenser plus. Voici de quoi se changer les idées.

2 minutes

Avides de nouveaux paysages ? S’évader sans prendre l’avion

Qui a dit que le nombre de kilomètres parcourus était synonyme de vacances réussies ? Belles plages, moyenne et haute montagne, vertes campagnes, routes des vins… La France regorge de trésors à découvrir, dont certains peuvent même vous transporter à l’autre bout de monde. 

Envie de Colorado ? Rendez-vous aux Ocres de Rustrel.

Envie de Canada ? Optez pour le lac de Lispatch dans les Vosges.

Envie d'Australie ? Mettez les voiles pour le lac de Salagou…

Découvrez d’autres destinations de rêves en France en parcourant l’infographie QQF « Des vacances au kilomètre »

 

Petits budgets imaginatifs ? A la maison, les vacances ont aussi du bon

L’idée paraît saugrenue ? Le concept de « stay-cation » venu tout droit des Etats-Unis au moment de la crise des subprimes de 2007, fait pourtant son chemin. Se sentir en vacances sans quitter son lieu résidence, c’est possible. Comment ? En rompant avec son quotidien pour devenir touriste dans sa propre ville et sa région ou s’adonner à de nouvelles activités. Jardinage, cours de cuisine, visite culturelle… Les idées foisonnent ; le tout sans frais de transport important ni d’hébergement.

 

Amoureux du vélo et du grand air ? Lancez-vous dans le cyclotourisme !

C’est devenu la première pratique d’itinérance des touristes en France. La France est même la 2e destination mondiale pour le tourisme à vélo, juste après l’Allemagne. La Loire à vélo comptabilise à elle seule près d’1 million de cyclotouristes par an, avec une durée moyenne de séjour de 8 jours et de nouvelles offres associées (transport de bagages, label Accueil vélo…). 

Découvrez l’appli Geovelo, prix 2020 de la Palme du tourisme durable.

 

Globe-trotter invétéré ? Innovez et compensez !

Pour ceux qui ne peuvent s’empêcher de partir loin, le « Flygskam » (ou  « la honte de prendre l’avion » au vu de ses impacts environnementaux) a de quoi faire réfléchir… Les promotions sur les destinations lointaines font envie mais le coût environnemental n’est pas négligeable et peut aussi faire partie de votre décision.

A défaut de pouvoir se rabattre sur le train, il reste les dispositifs de compensation carbone proposés par les compagnies aériennes, GoodPlanet... Sans pour autant annuler ses émissions de gaz à effet de serre, cela permet de contrebalancer son impact environnemental en investissant dans la préservation des forêts, les énergies renouvelables ou encore l’utilisation rationnelle de l’énergie.

Et si vous avez un doute sur le meilleur moyen de voyager, comparer vos modes de déplacement grâce à notre éco-calculateur 

 

 

D’autres idées pour voyager durable ? Suivez les guides

  • les guides Tao ou les éditions spéciales du Guide du Routard ;
  • les opérateurs de voyages équitables et solidaires, répertoriés par l’ATES (Association pour le tourisme équitable et solidaire) ou ATR (Agir pour un tourisme responsable) ;
  • des sites dédiés : voyageons-autrement.com, vaovert.fr
  • les offices de tourisme peuvent vous renseigner sur des offres plus responsables.