© Bogdan Sonjachnyj / Shutterstock

Un sapin vraiment vert pour Noël

  • Noël
  • 19 novembre 2020

Noël approche et la rituelle question du sapin de Noël se pose. Naturel, synthétique, en bois, fait-maison ? Quelques clés pour faire un choix éclairé…

Durée de lecture : 2 minutes

Une forêt de labels pour bien choisir son sapin naturel

Contrairement à l’idée reçue, nos sapins de Noël ne contribuent pas à la déforestation. Spécialement cultivés pour l’occasion sur des parcelles spécifiques, aucun d’entre eux n’est en effet coupé en forêt.

Quelle que soit votre variété de préférence, épicéa odorant ou Nordmann gardant ses épines, de nombreux labels vous permettront en outre de vous orienter. En voici quelques-uns, recommandés par l’ADEME.

Logo Plante Bleue
La certification Plante Bleue : rassemble des horticulteurs et pépiniéristes engagés dans une démarche de production respectueuse de l'environnement.
Logo MPS ABC
Le label MPS : évalue l’impact environnemental des productions, en prenant en compte les consommations d’engrais, d’énergie, d’eau, de produits de protections des récoltes (insecticide, fongicide, herbicide…), la consommation de CO2 de la production…
Label Certifié PEFC
Le Label PEFC : garantit au consommateur que le produit qu’il achète est issu de sources responsables et qu’à travers son acte d’achat, il participe à la gestion durable des forêts.
Logos Agriculture biologique
AB : permet d’identifier les produits issus de l’Agriculture Biologique.

Un sapin naturel avec ou sans flocage ?

Depuis plusieurs années, les sapins recouverts de neige artificielle, colorés en bleu, vert, rouge… sont proposés à la vente. Ce n’est malheureusement pas très écologique.

Une fois les fêtes passées, à cause des produits chimiques qui recouvrent ses branches, votre sapin ne pourra pas être composté ou broyé pour servir de paillage dans les jardins et il n’aura donc pas de seconde vie… Il sera incinéré avec les ordures ménagères.

Mieux vaut donc choisir un sapin naturel sans flocage.

Le sapin artificiel… En plastique, en bois ou fait-maison ?

Un sapin artificiel en plastique (fabriqué à partir de pétrole et majoritairement en Asie) n’a d’intérêt que si vous le conservez longtemps, dans l’idéal au moins 20 ans.

Bonne nouvelle ! On peut désormais se passer de plastique… Des sapins en bois sont de plus en plus proposés à la vente. À ressortir chaque année et donc durable, ce sapin en bois peut lui aussi être certifié PEFC et donc fabriqué à partir d’un bois issu de forêts gérées de façon durable…

Enfin, si le cœur vous en dit, vous pouvez démontrer vos talents et votre créativité. Le DIY (DO IT YOURSELF) est en plein boum et concerne aussi les sapins. En version murale pour ne pas prendre de place si votre logement est petit. En papier pour les plus habiles de leur main. Ou en empilement : de planches ou de tout autre matériau de récupération… Effet sensationnel garanti !

Derniers conseils : si vous souhaitez enluminer votre sapin (naturel ou non), n’oubliez pas de privilégier des ampoules LED afin de maîtriser votre consommation d’énergie… Et pour la décoration, préférez les matières naturelles aux décorations en plastique.

Joyeux Noël !

Vous aimerez aussi

Travaux de rénovation : que penser des offres à un euro ?

Conso

20 novembre 2020

Isolation à 1 euro, chaudière à 1 euro… Ces offres sont très valorisées actuellement dans la presse et par des entreprises de travaux. Que faut-il savoir pour des travaux de qualité ?

Intentions de partages 804 partages

Durée de lecture : 4 minutes

Quels cadeaux pour un Noël écologique et solidaire ?

Parents

16 novembre 2020

Parce que nous consommons toujours plus sans avoir forcément conscience des conséquences sur l’environnement, l’ADEME vous propose des idées pour choisir des cadeaux de Noël plus écologiques et solidaires.

Intentions de partages 110 partages

Durée de lecture : 3 minutes

21 idées reçues sur la consommation responsable

Conso

16 novembre 2020

Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir acheter et utiliser des produits écologiques, à vouloir réduire nos déchets mais il est peut-être intéressant de faire le point sur certaines idées reçues.

Intentions de partages 79 partages

Durée de lecture : 8 minutes

Pourquoi gaspillons-nous autant de nourriture ?

Conso

18 novembre 2020

Gaspiller ? Moi jamais ! Pourtant, chaque français jette en moyenne 30 kg d’aliments consommables par an (l’équivalent d’un repas par semaine), dont 7 kg encore emballés. Soit 100 euros par personne. Alors où sont ces gaspillages et comment les éviter ?

Intentions de partages 216 partages

Durée de lecture : 5 minutes