Gagnez en performance avec l’écoconception

Démarche stratégique, source d'innovation et de différenciation, l'écoconception est un levier de création de valeur pour les entreprises. En plus de réduire l'impact écologique, elle apporte un nouveau regard sur vos produits, procédés et services et accroît leurs performances.

L'ADEME vous accompagne à écoconcevoir vos produits, services et procédés

Source d’innovation et génératrice de valeur, l’écoconception est une démarche multicritère qui permet de réduire les impacts négatifs sur l'environnement des produits, procédés ou services sur l’ensemble de leur cycle de vie, tout en conservant leurs qualités d’usage.

Pour accélérer la prise en main et le déploiement de vos projets d'écoconception, l'ADEME vous accompagne sur 3 axes dans le cadre de sa nouvelle feuille de route sur 3 ans, avec :

  • Des offres techniques et financières adaptées à vos besoins spécifiques en entreprise et votre niveau de maturité en écoconception.
  • Un soutien renforcé aux secteurs soumis à la future obligation d'affichage environnemental pour optimiser la valeur ajoutée et les performances environnementales des produits concernés grâce à l'écoconception.
  • Des outils techniques et financiers pour appuyer la demande de produits écoconçus avec l'Écolabel européen.
fabrication valorisation et matières premières transport vies du produit Écoconception : une approche multicritère par impact environnemental et analyse du cycle de vie Conception ©ADEME

Lire la transcription textuelle de l'infographie « Écoconception : une approche multicritère par impact environnemental et analyse du cycle de vie »

Écoconception : une approche multicritère et multi-étapes par impact environnemental et analyse du cycle de vie

L’écoconception d’un produit est une approche multicritère par impact environnemental et analyse du cycle de vie.

L’impact environnemental est mesuré à partir d'indicateurs multiples : épuisement des ressources en eau, épuisement des ressources minérales, épuisement des ressources énergétiques, changement climatique, etc.

L’évaluation environnementale a pour objectif d’évaluer si un produit est conçu de manière écologique et durable. Cette analyse se fait au cours de sa conception et porte sur l’ensemble des étapes du cycle de vie :

  • depuis l’extraction des matières premières nécessaires à la fabrication du produit ;
  • en tenant compte du transport et de la distribution du produit ;
  • de son utilisation durant les différentes vies du produit ;
  • et jusqu’à la fin de vie et la valorisation des ressources utilisées pour limiter l'extraction nouvelle de matière pour la fabrication de nouveaux produits.

Les bénéfices de l’écoconception

Un levier de création de valeur

L'écoconception répond aux nouvelles attentes des clients et des salariés, permet d'anticiper les contraintes et de développer de nouvelles offres pour de nouveaux marchés et nouveaux clients.

Une meilleure compétitivité

Source d’innovation et de différenciation, la démarche d’écoconception contribue à l’amélioration de l’image de l'entreprise, améliore la capacité d'adaptation des entreprises et participe à sécuriser les approvisionnements.

Une amélioration du chiffre d'affaires

La mise en place d'une démarche d'écoconception est une opportunité pour améliorer la satisfaction client, le chiffre d'affaires et la performance technique et environnementale du produit.

Sources : d'après les études Analyse des bénéfices économiques de l'écoconception pour les entreprises menées par l'ADEME en 2022 et en 2017.

Les atouts de l’écoconception en chiffres

75 % des entreprises ont intégré l’écoconception dans leur stratégie, dont 33 % systématiquement Source :

21 % des entreprises appliquent la démarche d’écoconception à un niveau généralisé du portefeuille de produits Source :

Pour 40 % des entreprises, écoconcevoir des produits et des services est un moyen d’anticiper les futures réglementations Source: Source : Baromètre de l'écoconception, ADEME, 2020 Source :

Comment démarrer votre démarche d’écoconception ?

La démarche d'écoconception consiste à déployer de manière itérative les 3 étapes évaluer, améliorer, puis à communiquer sur la performance environnementale de son produit, procédé ou service.

COMMUNIQUER Évaluer Connaître les impacts environnementaux de mes produits ou services pour cadrer mon projet d'écoconception Mettre en place une démarche et des solutions techniques pour améliorer mon empreinte environnementale Valoriser sur le marché la plus-value environnementale et technique de mes produits ou services amÉliorer ©ADEME

Lire la transcription textuelle de l'infographie « L’écoconception : une démarche en 3 étapes »

Évaluer

Connaître les impacts environnementaux de mes produits ou services

Améliorer

Mettre en place une démarche et des solutions techniques pour développer mon produit ou service écoconçu

Communiquer

Valoriser sur le marché la plus-value environnementale de mes produits ou services

Écoconcevoir en entreprise avec un accompagnement adapté

Pour vous accompagner dans votre démarche d’écoconception, l’ADEME vous recommande une méthodologie en 7 points pour dérouler votre projet d’écoconception :

  1. Rassembler son équipe
  2. Se former et former son équipe
  3. Choisir le produit, procédé ou service de référence
  4. Réaliser une première évaluation environnementale
  5. Identifier et mettre en œuvre les pistes d’amélioration
  6. Réaliser une nouvelle évaluation environnementale
  7. Communiquer sur les performances environnementales de votre produit, service ou procédé écoconçu

1. Rassembler votre équipe

L’écoconception concerne toutes les fonctions de l’entreprise : marketing, commerciale, achat, conception, production, innovation, recherche et développement, RSE (responsabilité sociétale d'entreprise), QHSE (qualité, hygiène, sécurité et environnement), ressources humaines...

En plus du soutien de la direction de l'entreprise, mettre en place une équipe projet transversale est un élément de réussite majeur des projets d’écoconception. Celle-ci peut être complétée en intégrant des parties prenantes issues de la chaîne de valeur du produit, externes à l'entreprise.

Le niveau de compétence visé sera fonction du niveau d’internalisation des évaluations environnementales souhaité à terme, et pourra dépendre des outils et méthodes envisagés pour le déploiement de la démarche.

2. Se former et former l’équipe aux méthodes d’écoconception

La sensibilisation de l’équipe projet aux enjeux environnementaux au démarrage du projet est un facteur-clé de réussite des projets d’écoconception.

L'ADEME vous recommande ces formations en fonction de vos besoins :

Les clés de réussite d’une démarche d’écoconception

Éco-conception.fr vous propose une formation en 4 modules :

  • Module n° 1 : À la découverte de l'éco-conception - une approche stratégique et durable
  • Module n° 2 : La démarche d'éco-conception - une approche méthodologique et concrète
  • Module n° 3 : Les outils d'éco-conception autre que l'ACV
  • Module n° 4 : Les services - Cycle de vie et éco-conception

Durée : 10 heures

Modalités pédagogiques : à distance

Découvrez le catalogue des formations du Pôle Éco-conception

Les objectifs de formation sont centrés sur la mise en œuvre de l’écoconception au sein des organisations. Le catalogue du Pôle Éco-conception propose des blocs thématiques :

  • Comprendre et utiliser l'Analyse de Cycle de Vie.
  • Communiquer sur les performances environnementales d’un produit.
  • La perspective de cycle de vie dans un système de management environnemental.

Ainsi que des approches par filière : agroalimentaire, textile, numérique et marketing.

Durée : variable

Modalités pédagogiques : à distance et en présentiel

Vers la performance environnementale des produits alimentaires

À la fin de ce cours, vous posséderez un ensemble d’éléments et d’outils qui vous permettront de construire la démarche, adaptée à votre structure et votre marché, qui vous rendra acteur de la transition écologique et alimentaire en cours.

Durée : 8 heures

Modalités pédagogiques : MOOC

Pour monter en compétence sur le numérique responsable de l’INR

Le MOOC Sensibilisation Numérique Responsable est un programme court de formation permettant une première approche du Numérique Responsable (NR), à destination de toutes et tous. Le MOOC NR complet est composé de 4h30 de contenus vidéos, de textes et de contenus interactifs.

Durée : de 1h à 4h30

Modalités pédagogiques : MOOC

3. Choisir le produit, procédé ou service de référence

  • Identifier les enjeux pour votre entreprise.
  • Choisir un produit, procédé ou service stratégique. À noter que l'écoconception doit être complémentaire avec les autres stratégies d'entreprise.
  • Dimensionner votre projet en fonction des ressources qui vont y être impliquées.
  • Définir les attentes et objectifs de résultats du projet.
  • Prendre en compte le contexte du marché, les attentes clients et le positionnement de vos concurrents dans la démarche.
Logo : Écolabel

Choisir un produit éligible à l'Écolabel européen

L’Écolabel européen couvre une large gamme de produits utilisés au quotidien par les professionnels et les particuliers. Opter pour ce label, c'est valoriser une démarche d'écoconception ambitieuse et complète à l’aide d’un outil clé en main.

Aperçu du guide Réalisation d'un diagnostic d'écoconception

Guide - Lignes directrices diagnostic Écoconception

Guide pour intégrer aux axes stratégiques et de développement des entreprises l'amélioration des performances environnementales des produits, procédés et services, les lignes directrices structurent le parcours des entreprises dans leur démarche d'écoconception.

4. Réaliser une première évaluation environnementale du produit, procédé ou service de référence

La première évaluation environnementale porte généralement sur le produit, procédé ou service de référence, dont on souhaite diminuer les impacts, ou un produit équivalent.

L’évaluation environnementale est réalisée dans une approche globale multi-étapes tout au long du cycle de vie et multicritères pour éviter les transferts d’impacts.

5. Mettre en œuvre des pistes d'écoconception pour améliorer la performance environnementale

Propositions, priorisation et mise en œuvre des pistes d’écoconception avec des outils d’amélioration de l’impact environnemental tout au long du cycle de vie du produit, procédé ou service comme la Roue de Brezet ou l’Écolabel européen.

6. Nouvelle évaluation environnementale du produit, procédé ou service de référence

Calcul de l’impact environnemental du produit ou service écoconçu, évaluation des risques de transfert d’impacts, analyses de sensibilité, approfondissement des éléments les plus impactants pour l’environnement en les confrontant aux autres contraintes de l’entreprise.

7. Communiquer sur les performances environnementales de votre produit, procédé ou service écoconçu

Communication des performances environnementales améliorées des produits ou services auprès des clients, utilisateurs et partenaires, comme résultat d’une démarche méthodique et structurée.

Contacts et accompagnements dans la démarche d’écoconception

Obtenir des conseils de premier niveau

Pour vous lancer et vous accompagner, retrouvez vos interlocuteurs privilégiés :

Vous faire accompagner par un bureau d’études en écoconception

Les apports d’un bureau d’études spécialisé peuvent être précieux voire indispensables pour déployer une démarche d’écoconception dès le démarrage

Comment choisir le bureau d’étude ?

Le bureau d’études retenu par l’entreprise doit disposer de compétences en termes d’écoconception et d'évaluation environnementale : connaissance et maitrise des méthodes d’Analyse de Cycle de Vie (ACV), et des outils utiles à l’évaluation.

Sa maîtrise des techniques d’animation et d’innovation collaborative est une valeur ajoutée pour l’identification de leviers d’écoconception. La connaissance du secteur d’activité dans lequel intervient l’entreprise facilite sa compréhension des pratiques sectorielles, et permet un accompagnement de proximité en évaluation environnementale et écoconception.

Sa maîtrise des techniques et outils de formation est un plus pour la montée en compétences de l’entreprise.

Financer votre projet d’écoconception

Pour les études réalisées avec l’aide d’un bureau d’études spécialisé

Les études réalisées avec l'aide d'un bureau d’études spécialisé en écoconception et analyse du cycle de vie peuvent bénéficier d'aides financières de l'ADEME. Selon la taille de l'entreprise et l'ambition du projet, y compris pour l’écoconception de produits et services éligibles à l’Écolabel européen :

PME : financez vos premiers pas

Destiné aux PME, Tremplin Premiers Pas est un dispositif simple pour vous familiariser à l’écoconception. L’ADEME propose une aide forfaitaire jusqu’à 5 000 euros.

PME : un dispositif dédié aux études d'écoconception 

L’étape de diagnostic est essentielle pour identifier les actions à déployer. Elle peut bénéficier d’un accompagnement et d’un financement ADEME grâce au dispositif Diag Écoconception opéré par Bpifrance et dédié aux PME.

Réalisez une étude d’écoconception

Quelle que soit votre taille, structurez votre démarche d’écoconception, puis déployez votre plan d’action jusqu’à la stratégie globale de l’entreprise dans la phase de mise en œuvre.

Déployez vos solutions d’écoconception

Une fois les études de faisabilité ou de mise en œuvre réalisées, préparez l’industrialisation et financez les investissements spécifiquement dédiés à la réduction des impacts de vos produits et services écoconçus.

Les autres accompagnements et aides financières spécifiques

Obtenez des aides financières pour vos besoins particuliers : recherche et développement de nouvelles technologies écoconçues, et valorisation de votre produit écoconçu par un label différenciant comme l’Écolabel Européen.

Les subventions ADEME concernant l'Écolabel européen

Retrouvez l'ensemble des dispositifs ADEME pour vous accompagner et soutenir financièrement votre projet d’obtention de l’Écolabel européen.

Projets de Recherche, Développement ou Innovation (RDI)

Pour les projets de Recherche, de Développement, d’Innovation (RDI) pour lesquels vous ne trouvez pas de subvention dédiée, cette aide vous concerne.

Écoconception textile d'habillement – TEXHABI

L'ADEME aide les professionnels du secteur du textile d’habillement à progresser en matière d’écoconception et de gains environnementaux, avec des financements pouvant aller jusqu'à 80 %.

Les services ADEME en région

S'inspirer des retours d'expérience : ils sont passés à l'écoconception

FAQ

En quoi consiste précisément la démarche d’écoconception ?

La démarche d'écoconception est :

  • Une approche qui s’intéresse aux produits, procédés ou services, à la différence des approches sites, qui s’intéressent à l’entreprise elle-même.
  • Une approche multicritère, à la différence des approches monocritères comme l'empreinte carbone ou l'empreinte eau. Elle prend en compte l’ensemble des impacts sur l’environnement : consommation d’eau, d’énergie, de matières premières, impact sur la biodiversité, sur le réchauffement climatique
  • Une approche multi-étape, qui prend en compte les impacts environnementaux tout au long du cycle de vie d’un produit, procédé ou service. Depuis l'extraction des matières premières à la production d'énergie nécessaire à la fabrication, la distribution et l'utilisation, le cycle de vie inclut également les étapes de collecte, de recyclage, d'élimination de fin de vie, ainsi que toutes les phases de transport.

Pourquoi se lancer dans l’écoconception ?

  • Pour accélérer la transition écologique de votre entreprise : identifiez les impacts environnementaux significatifs de vos produits et services sur son cycle de vie, et réduisez-les via des actions d’écoconception (changement de matières premières, allègement, décarbonation, augmentation de la durabilité et recyclabilité…).
  • Pour valoriser la performance environnementale de ses produits et services : la série de normes ISO 14020 encadre une communication environnementale sans greenwashing. Identifiez les modes de communication les plus adaptés à votre démarche et distinguez les produits les plus respectueux de l’environnement, en obtenant par exemple une certification « Écolabel européen ».
  • Pour anticiper la réglementation : la Loi AGEC 2020 impose des mesures relatives à l’écoconception et la prise en compte du cycle de vie du produit. La Loi Climat et résilience 2021 rendra obligatoire un affichage environnemental de certains biens de consommation et services.

Quelles sont les obligations réglementaires des entreprises pour diminuer l’impact environnemental de leurs produits, procédés et services ?

Depuis 2020, la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire (loi AGEC*) impose aux producteurs de produits soumis à la REP (responsabilité élargie du producteur) des mesures relatives à l’écoconception et la prise en compte du cycle de vie des produits :

  • Obligation de réaliser un plan de prévention et d’écoconception, afin de réduire l’usage des ressources non renouvelables et accroître la recyclabilité des produits.
  • Obligation d’informer le consommateur sur les produits générant des déchets, en indiquant leurs caractéristiques environnementales : taux de matière recyclée, emploi de ressources renouvelables, durabilité, compostabilité, présence de matières dangereuses…

*Loi n° 2020-105 du 10 février 2020 - décret d’application janvier 2022

Depuis 2021, la loi Climat & Résilience* prévoit l’obligation de l’affichage de l’impact environnemental des biens et services. Les modalités d’application seront précisées par décret :

  • Parmi les critères à intégrer : les indicateurs environnementaux sont pris en compte selon leur pertinence pour une catégorie donnée, notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre, d’atteintes à la biodiversité et de consommation d’eau et d’autres ressources naturelles.
  • Modalités de mise en œuvre : des expérimentations peuvent être menées, pour une durée maximale de 5 ans à compter de la promulgation de la loi, afin d’évaluer différentes méthodologies de calcul des impacts environnementaux et modalités d’affichage. Des expérimentations dans les secteurs du textile d’habillement, des produits alimentaires, de l’ameublement, de l’hôtellerie et des produits électroniques débutent dans un délai de six mois à compter de la promulgation de la présente loi. L’évaluation de chaque expérimentation est transmise par le Gouvernement au Parlement et rendue publique. À l’issue des expérimentations mentionnées dans l'article 2* et après évaluation de celles-ci, l’affichage environnemental est rendu obligatoire.

Depuis 2021, la loi REEN** vise également à réduire l'empreinte environnementale du numérique en France.

L’un des principaux atouts d’une démarche d’écoconception est de respecter ou d’anticiper les réglementations environnementales sur le cycle de vie du produit.

*Loi n° 2021-1104 du 22 août 2021

**Loi n° 2021-1485 du 15 novembre 2021

À quoi s'attendre avec la future obligation d'affichage environnemental ?

La loi n° 2021-1104 du 22 août 2021, dite loi Climat et résilience, précise que l'information doit être donnée de façon fiable et facilement compréhensible pour les consommateurs.

L'affichage environnemental doit informer sur l'impact environnemental des biens et services considérés sur l'ensemble de leur cycle de vie. Il doit prendre en compte les émissions de gaz à effet de serre, les atteintes à la biodiversité, la consommation d'eau et d'autres ressources naturelles.

La loi Climat et Résilience prévoit de rendre cet affichage obligatoire après une expérimentation pour plusieurs catégories de produits. Ces mesures visent à encourager les entreprises à adopter des pratiques plus respectueuses de l'environnement et à aider les consommateurs à faire des choix plus éclairés. 

Comment se place l’écoconception par rapport aux autres stratégies ?

Une démarche d'écoconception peut être lancée seule, ou en lien avec des stratégies d'entreprise.

Celles-ci sont généralement structurantes pour piloter et mettre en œuvre les projets d'écoconception :

  • Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) : pour contribuer aux enjeux du développement durable avec une offre de produits et services écoconçus selon une approche d’amélioration continue.
  • Qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSE) et management environnemental : pour produire des biens et offrir des services performants tout en prenant en compte leur cycle de vie, afin d’en réduire les principaux impacts environnementaux.
  • Recherche, développement et innovation (RDI) : pour anticiper les attentes du marché, se démarquer de la concurrence et proposer des solutions innovantes à haute performance environnementale. L'écoconception peut engendrer une innovation de système, en rupture totale avec l'existant. L’éco-innovation apporte alors au client des valeurs d’usage et d’attrait particulières. Côté fournisseur, elle offre des gains en termes de différenciation concurrentielle et ajoute de la valeur économique.
  • Économie de la fonctionnalité (EFC) : la mise en œuvre d’une démarche d’écoconception peut être liée à une évolution du modèle économique de l’entreprise, pour sortir du modèle dominant fondé sur l’augmentation des volumes de vente et aller vers plus de sobriété, de neutralité carbone, d’exploitation durable des ressources, avec par exemple une approche servicielle centrée sur l’usager plutôt que sur la vente d’un produit.

L’écoconception d’un service est-elle différente de l’écoconception d’un produit ?

  • Le cycle de vie d'un service peut être défini par les étapes suivantes : la conception, l’acquisition, la promotion, la logistique, la prestation, l’entretien du matériel et la fin de vie des consommables.
  • L'aspect multicritères est identique, avec l'évaluation des enjeux environnementaux suivant les mêmes catégories d'impact.
  • La démarche d'écoconception est similaire.

Les étapes de la démarche d’écoconception

Explorez d’autres actions de transition écologique