Les aides financières pour réaliser un projet d'innovation de l'industrie

L'innovation est un axe essentiel de la transition écologique industrielle. Indispensable pour vous développer sur le long terme, elle permet aussi de réaliser des économies, de créer des produits compétitifs, d'aborder de nouveaux marchés, de soigner votre image de marque, mais aussi de réduire votre impact sur l'environnement.

L'innovation au service de la transition écologique

Au service de la compétitivité de votre entreprise, la recherche-innovation a aussi pour objectif de diminuer vos coûts de production et l'impact de vos activités sur l'environnement.

Développer les capacités d'innovation d'une entreprise amène à repenser à la fois ses fonctions, son organisation et ses équipements. De ce fait, en cherchant à réduire les coûts, cette démarche a souvent pour effet de réduire les consommations de ressources en optimisant l'utilisation de matières premières, d'eau ou d'énergie.

 

La démarche d'innovation est donc un atout clé pour réduire votre empreinte environnementale tout en accroissant votre compétitivité et votre développement économique.

Les soutiens financiers de l'ADEME pour la recherche et l'innovation

L'ADEME peut vous accompagner à toutes les étapes de vos projets de recherche et d'innovation.

Les aides financières sont attribuées en fonction de la taille de votre entreprise, de son activité et de la nature de votre projet. Vous pouvez bénéficier de différents types de financement :

 :

Une allocation de 100 000 € peut être attribuée aux doctorants pour financer des concepts-faisabilité. Ce montant correspond à un cofinancement par l'ADEME à hauteur de 50 % de la rémunération du doctorant. L'ADEME étant un organisme de recherche sous tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, elle est agréée : les dépenses engagées par une entreprise, dans le cadre du cofinancement d'une thèse ADEME, sont donc éligibles au Crédit Impôt Recherche.

Des subventions et des aides remboursables allant de 50 à 300 000 € permettent aux entreprises, organismes de recherche et centres techniques de financer des projets de recherche industrielle, développement expérimental, mise en œuvre expérimentale, recherche prénormative, etc.

 

Des aides remboursables et/ou des subventions supérieures à 1 million d'€ peuvent être attribuées aux entreprises afin de financer des pilotes industriels au stade de l'expérimentation, préalable à une mise en production. Ces montants s'échelonnent de 25 à 65 % des dépenses éligibles. Depuis 2011, 45 projets ont ainsi été financés pour un budget total de 198 millions d'€.

Ressources