Mettre en place un Système de Management de l'Énergie

Vous avez un besoin indispensable d'énergie au sein de votre entreprise, et c'est un poste qui pèse lourd... En adoptant un Système de Management de l'Énergie, structurez votre démarche en vous donnant les moyens de connaître, d'analyser et de suivre votre consommation énergétique, d'identifier les gaspillages et d'explorer les économies d'énergie possibles.

Pourquoi adopter un SMÉ ?

En mettant en place un Système de Management de l'Énergie, vous agissez globalement sur la compétitivité de votre entreprise, notamment par la possible diminution de ses coûts énergétiques. La démarche est tout aussi indispensable si vous êtes soucieux de votre empreinte écologique et que vous avez pris des engagements de réduction d'impacts environnementaux.

Cette démarche, qui s'inscrit dans une logique d'amélioration continue, a pour première étape un état des lieux destiné à identifier les potentiels d'économies dans votre entreprise. Ces gains sont rendus possibles par une approche exhaustive impliquant le management ainsi que l'ensemble de vos collaborateurs.

Le SMÉ a aussi pour objectif :

  • de montrer votre degré d'implication par la mise en œuvre d'une politique énergétique et de moyens appropriés ;
  • de structurer et d'approfondir votre démarche d'économies, notamment en fixant des objectifs chiffrés d'amélioration de performance énergétique ;
  • d'identifier un référent énergie (ou une équipe référente) et de lui donner les moyens de son action ;
  • de valoriser les efforts d'économies d'énergie et de communiquer sur votre performance énergétique ;
  • de suivre l'évolution de votre performance énergétique avec la mise en place d'un plan de mesurage.

Avant de passer à l'action, nommez un référent énergie

Expert dédié au sein de votre entreprise, le référent énergie est indispensable à la mise en œuvre de votre Système de Management de l'Énergie. En charge de son animation et de sa réussite, il permet d'optimiser votre démarche en évitant, notamment, les gaspillages et les dérives. Doté de moyens humains et financiers, il va permettre d'identifier les gains énergétiques, d'améliorer et maintenir la performance de l'entreprise, et d'assurer une veille sur les évolutions dans le domaine de la maîtrise de l'énergie.

Son expertise repose sur sa connaissance de l'énergie et de ses usages, ses compétences en gestion, animation d'équipes, communication… Des formations existent pour lui permettre de monter en compétence. L'action du référent énergie se traduit par des gains potentiels, situés entre 10 % et 25 % de la facture énergétique annuelle de l'entreprise.

Diminuez vos coûts liés à l'énergie

Au préalable, posez-vous les bonnes questions !

Une fois votre référent énergie identifié, il est important de vous poser ces quelques questions avant de mettre en œuvre votre SMÉ (selon l'application de la norme NF EN IS0 50 001) :

  • Connaissez-vous vos consommations énergétiques annuelles et les coûts associés ?
  • Votre site a-t-il fait l'objet d'un audit énergétique ?
  • Suivez-vous déjà les consommations des principaux postes de dépenses énergétiques ?
  • Tenez-vous compte de la performance énergétique de vos nouveaux équipements ?
  • Vous êtes-vous fixé des objectifs de réduction de votre consommation annuelle et de la performance énergétique associée ?
  • Avez-vous structuré un plan d'action permettant d'atteindre ces objectifs ?
  • Avez-vous lancé une campagne de sensibilisation de vos salariés aux écogestes ?
  • À quelles aides de l'ADEME êtes-vous éligible ?

Et suivez la démarche étape par étape

La norme NF EN ISO 50 001 se décline de la manière suivante :

  1. Définition
    • Établir les fondements de votre politique énergétique
  2. Planification
    • Identifier et analyser des consommations et les usages énergétiques de votre site,
    • Définir des objectifs d'amélioration de la performance énergétique,
    • Identifier les cibles sur lesquelles agir.
  3. Mise en œuvre et fonctionnement
    • Mettre en place d'actions de sensibilisation, de formation et de communication menées auprès du personnel,
    • Suivre l'amélioration des processus (maintenance, entretien, conduite de procédés…) et des investissements de modification, de rénovation ou de nouvelles technologies nécessaires à la performance énergétique du site.
  4. Vérification des indicateurs de performance énergétique
    • Établir un plan de mesure d'énergie et de suivi adapté à la taille et à la complexité de votre site, ainsi que des évaluations internes pour comparer la situation actuelle avec les objectifs définis. Les potentiels écarts et non-conformités sont rectifiés par des actions préventives, voire correctives.
  5. Exécution d'une revue du SMÉ par la direction
    • S'assurer de sa pertinence au fil du temps en coordination avec le responsable de la politique et de la stratégie énergétique, le référent énergie, qui en assure la mise en œuvre et le suivi, ainsi que toute personne en lien avec l'énergie dans l'entreprise.

Accélérer la mise en place de votre Système de Management de l'Énergie

Pour passer à l'action plus vite, n'hésitez pas à vous faire accompagner par un bureau d'études ou en adhérant au programme national en faveur de la maîtrise des consommations d'énergie PRO-SMEn.

Votre dispositif de management de l'énergie peut être certifié ISO 50 001, ou bien mis en œuvre indépendamment. La mise en place d'un Système de Management de l'Énergie conforme à la norme ISO 50 001 a plusieurs avantages : elle peut se traduire par le versement d'une prime plafonnée à 40 000 € HT, égale à 20 % des dépenses énergétiques annuelles des sites certifiés. D'autres aides financières, notamment de la CEE, existent aussi pour faciliter votre démarche.

15 ressources

Pour affiner votre recherche, modifiez vos critères.

    Résultats 1-10 sur 15