Developpement local
© ADEME

Développement local

2 février 2021

L'élu et le développement économique

Intentions de partages0 partage

Durée de lecture : Temps de lecture : 1 min

Pourquoi la transition écologique est un levier de développement économique de mon territoire ?

Les collectivités ont une responsabilité dans l’amélioration de l’environnement et du cadre de vie et jouent un rôle essentiel dans le développement local. Faire converger ces deux objectifs, c’est renforcer l’attractivité économique du territoire, créer des emplois non délocalisables et de la valeur pour les habitants.

Les territoires ont plusieurs cordes à leur arc :

  • Ils peuvent soutenir les entreprises en accompagnant leurs actions de responsabilité sociale et environnementale (RSE) et en remodelant des zones d’activité plus écologiques.
  • Ils peuvent participer à l’essor de nouvelles activités et filières « vertes » et miser sur l’économie sociale et solidaire (ESS).
  • Ils peuvent initier des projets d’écologie industrielle et d’économie circulaire.

Comment faire ?

On associe le réseau des acteurs travaillant au contact des entreprises.

Les chambres de commerce et d’industrie, celles des métiers et de l’artisanat, les fédérations et associations professionnelles peuvent participer à la politique climat, air, énergie pour être ses ambassadeurs éclairés sur le terrain et être source d’initiatives et de créativités dans leurs propres champs d’activité.

On vient en appui aux artisans et aux commerçants, poumons économiques de la cité.

Leur activité peut être pérennisée par plusieurs actions : exonération de charge foncière, mesures particulières dans le plan local d’urbanisme, publicité autour des produits ou savoir-faire locaux. On recourt au fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce (FISAC) pour mener des opérations. On les accompagne dans leur démarche d’amélioration de performance énergétique et environnementale, en mobilisant les chambres consulaires ou les conseillers du réseau FAIRE, en mettant à leur disposition un animateur référent.

On associe les artisans aux initiatives du territoire sur la réduction des déchets et les économies d’énergie.

Mettre en place, avec eux,  des concours ou campagnes de sensibilisation des consommateurs. On renforce ainsi les échanges entre consommateurs et commerçants d’un même territoire. On décline les messages adressés aux citoyens et aux consommateurs à des communications adressées aux professionnels.

La commande publique est un puissant vecteur.

On repense ses besoins, réfléchit à leur durabilité et à leur coût global. On veille à donner une place aux structures d’insertion par l’activité économique en leur réservant un lot lors de la passation d’un marché. On leur sous-traite certains services.

On fait cause commune avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire .

Créer de nouvelles activités qui répondent aux besoins des citoyens tout en favorisant l’insertion et le lien social : offre de location de voiture à bas coût, ateliers de réparation, prêt de matériel, maraîchage…

On s’inscrit dans des dispositifs d’insertion existants.

Par exemple l’expérimentation « Territoire zéro chômeur longue durée », on aide à stimuler la montée en compétences des métiers en évolution, comme ceux du bâtiment. On planifie l’avenir, avec des études prospectives prenant en compte les données économiques des enjeux environnementaux sur le bassin d’emploi ; des outils comme les « maisons de l’emploi et du développement durable » aident à structurer une politique de développement à partir d’un état des lieux.

Indicateurs

16,5 % des offres d’emploi concernaient l’économie verte en 2017. Source : (ADEME)

3,8 millions de salariés exercent un métier impacté par les enjeux environnementaux. Source : (ADEME)

300 000 créations d’emploi attendues dans l’économie circulaire d’ici 2030. Source : (Institut de l’économie circulaire)

2,3 millions d’emplois (plus de 10 % de l’emploi en France). Source : (Ministère de la Transition écologique)

Ils le font déjà !

Élu(e), je peux...

  • Redynamiser le centre-ville, en soutenant l’installation de commerces et d’artisanat de proximité.
  • Favoriser l’installation ou la transformation d’entreprises s’intégrant dans des filières vertes.
  • Accompagner les entreprises pour qu’elles réduisent leur empreinte environnementale.

Ma fiche récap

Vous avez besoin de plus d'information sur cette fiche thématique ?
(PDF, 1.09 Mo)

Ressources complémentaires