Mobilités actives et partagées : accompagner le changement de comportements vers le passage à l’action

Appels à projets - En cours

(jusqu'au 05/07/2024 - 17:00 - Heure de Paris)

Ce dispositif a pour objectif de soutenir des initiatives de sensibilisation, de communication et de formation en faveur du développement des mobilités actives (marche, vélo) et partagées (covoiturage, autopartage), avec une attention particulière portée aux salariés et aux scolaires.

Etes vous concerné ?

Ce dispositif s'adresse aux collectivités territoriales disposant de compétences (y compris par voie de délégation) en matière de mobilité et aux associations menant des actions dans le domaine des mobilités et en particulier sur les thématiques prioritaires définies dans l'appel à projets.

Quel(les) région(s) ou pays proposent ce dispositif ?

Île-de-France, Centre-Val de Loire, Bourgogne-Franche-Comté, Normandie, Hauts-de-France, Grand Est, Pays de la Loire, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte, Saint Pierre et Miquelon

Le détail de l'aide

Face aux défis du changement climatique, et alors que les transports représentent un tiers des émissions de gaz à effet de serre des français, les mobilités actives et partagées représentent des solutions clés.

Les mobilités actives (marche, vélo), présentent aussi des avantages en matière de santé publique, d’accessibilité et d’autonomie des déplacements des personnes à mobilité réduite. Elles sont une réponse à la sédentarité des adultes et des plus jeunes causée notamment par le recours accru aux modes de transports passifs.

Les mobilités partagées (covoiturage, autopartage) permettent d’optimiser les déplacements, tout en limitant leurs impacts environnementaux. En mutualisant les moyens de transport, ces systèmes contribuent à diminuer le nombre de voitures sur les routes, et ainsi à réduire la pollution de l’air associée.

En plus d’une approche par moyen de transport, les acteurs peuvent travailler efficacement via une approche par cibles prioritaires et notamment :

  • La mobilité employeur, afin de promouvoir une mobilité sobre et économique auprès des salariés pour leurs déplacements domicile-travail ou professionnels.
  • L’écomobilité scolaire afin de développer les mobilités durables, et en particulier la marche et le vélo, pour les publics scolaires : écoles, collèges, lycées.

Cet appel à projets vise à soutenir des initiatives de sensibilisation, de communication et de formation en faveur du développement des mobilités actives et partagées, avec une attention particulière portée aux cibles plus particulières des salariés et des scolaires.

Un programme d’actions détaillé est attendu, dont la mise en place sera coordonnée par un chargé de mission recruté spécifiquement.

Pour les collectivités, la candidature devra comporter un programme d'actions portant sur plusieurs thématiques et contenant a minima des actions sur les domaines obligatoires suivants : le développement de la pratique de la marche, le développement de la pratique du vélo, la mobilité employeurs. D'autres domaines pourront être proposées en complément (covoiturage, écomobilité scolaire, mobilité touristique…).

Pour les associations, seront privilégiés les projets ayant un fort contenu innovant et/ou portant sur une échelle géographique large (multi EPCI, départementale…).

L’ADEME propose un soutien aux programmes d’actions des chargés de mission pouvant comporter 3 types d’aides cumulatives :

  • Forfait de base au temps passé pour les dépenses internes de personnel : 30 000 €/an maximum par ETPT (Équivalent temps plein annuel travaillé), majoré de 15 % dans les DROM-COM.
  • Acquisition d’équipements à la création de poste (mobilier, matériel informatique, vélo de fonction) : 3 000 € maximum.
  • Dépenses externes de communication, d’animation et de formation : 50 % d’aide pour des dépenses d’un montant maximum de 20 000 € par an.

Cet appel à projets est constitué de 2 relevés :

1ᵉʳ relevé : le 06/05/2024 à 17h heure de Paris
2ᵉ relevé (sous réserve de budget disponible) : le 05/07/2024 à 17h heure de Paris

Préparez votre dossier

1. Téléchargez tous les documents utiles pour vous accompagner dans vos démarches :

L'opération pour laquelle vous sollicitez une aide financière ne doit pas avoir commencé ou ne doit pas avoir donné lieu à des engagements fermes (sous quelque forme que ce soit : marché signé, commande signée, devis accepté…).

2. Rassemblez l'ensemble des documents

Informations utiles

Calendrier

À partir du : 04/04/2024 - 12:00 - Heure de Paris
Jusqu'au : 05/07/2024 - 17:00 - Heure de Paris

Contactez-nous

Vous avez consulté l'ensemble de la page et vous avez besoin d'informations supplémentaires sur ce dispositif.

Le contenu de cette page m'a été utile : 

Merci de nous avoir donné votre avis