© © Alexander Raths

Transition énergétique : bénéficiez du crédit d'impôt en 2020

  • Aides à la rénovation
  • 23 octobre 2020

Vous pouvez bénéficier de cette aide si vous faites réaliser des travaux d'économie d'énergie dans votre logement avant le 31 décembre 2020. Cette aide est réservée aux ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs.

6 minutes

Votre situation

  • Vous êtes propriétaire occupant ;
  • vous êtes fiscalement domicilié en France ;
  • les ressources de votre foyer correspondent aux seuils ci-dessous.
Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux revenus intermédiaires* Ménages aux revenus supérieurs*
En Île-de-France Pour les autres régions
1 entre 25 068 € et 27 706 € entre 19 074 € et 27 706 € supérieur à 27 706 €
2 entre 36 792 € et 44 124 € entre 27 896 € et 44 124 € supérieur à 44 124 €
3 entre 44 188 € et 50 281 € entre 33 547 € et 50 281 € supérieur à 50 281 €
4 entre 51 597 € et 56 438 € entre 39 192 € et 56 438 € supérieur à 56 438 €
5 entre 59 026 € et 68 752 € entre 44 860 € et 68 752 € supérieur à 68 752 €
par personne supplémentaire + 12 314 € + 12 314 €  

* Seuils calculés dans le cas général où un ménage est composé de 1 à 2 adultes (comptant chacun pour une part fiscale complète), puis ensuite d'enfants à charge, sans droit particulier à demi-part supplémentaire ni situation de garde alternée. La règle général est la suivante : les plafonds de revenus intermédiaires (seuil entre déciles de revenus 8 et 9), en métropole et outre-mer seront déterminés de la façon suivante en 2020 : 27 706 € pour la première part de quotient familial, majorée de 8 209 € pour chacune des deux demi-parts suivantes et de 6 157 € pour chaque demi-part supplémentaire à compter de la troisième.

Les ménages ayant des revenus inférieurs à ceux indiqués ci-dessus peuvent bénéficier d’une autre aide pour rénover leur logement : MaPrimeRénov’

Votre logement

  • C’est une maison individuelle ou un appartement, achevé depuis plus de deux ans ;
  • c’est votre résidence principale.

À noter : dans un immeuble collectif, le crédit d’impôt peut porter sur les dépenses d’équipements communs que vous avez payées au titre de la quote-part correspondant au logement que vous occupez.

Des exigences pour les travaux

Les travaux doivent être réalisés par des professionnels RGE.

Les équipements et matériaux doivent être fournis par l’entreprise ou son sous-traitant qui effectue l'installation.

La plupart des travaux doivent être réalisés par des professionnels « Reconnus garant de l’environnement » (RGE). Certains travaux ne sont pas soumis à cette exigence (voir tableau ci-dessous).

Les professionnels doivent bénéficier de la mention RGE au moment de la réalisation des travaux et de la date de facturation.
Si vous obtenez un devis d’un professionnel en cours d’obtention de la mention RGE, sachez qu’il est préférable de ne pas vous engager sur la date des travaux. Il est impératif que le professionnel soit qualifié RGE quand il réalisera vos travaux et vous facturera.

Une qualification RGE en cours au moment de la facturation n’est pas valable pour que vos travaux soient éligibles aux aides financières.

Qualification exigée pour les professionnels réalisant les travaux
Chauffage et eau chaude
Équipements de raccordement à un réseau de chaleur ou de froid, ou au titre des droits et frais de raccordement à ces réseaux Pas d'exigence
Chauffe-eau thermodynamique Professionnel RGE
Pompe à chaleur air / eau Professionnel RGE
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique Professionnel RGE
Chauffe-eau individuel ou collectif Professionnel RGE
Système solaire combiné Professionnel RGE
Partie thermique d’un équipement PVT eau Professionnel RGE
Poêle et cuisinière à bûches Professionnel RGE
Poêle et cuisinière à granulés Professionnel RGE
Chaudière bois à alimentation manuelle Professionnel RGE
Chaudière bois à alimentation automatique Professionnel RGE
Foyers fermés et inserts professionnel RGE
Isolation thermique
Isolation des murs par l’extérieur Professionnel RGE
Isolation des murs par l’intérieur Professionnel RGE
Isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles Professionnel RGE
Isolation des toitures terrasses Professionnel RGE
Isolation des fenêtres et portes-fenêtres en remplacement de simple vitrage Professionnel RGE
Protection des parois vitrées contre le rayonnement solaire Pas d'exigence
Autres travaux
Audit énergétique Professionnel RGE Études ou architectes référencés ou entreprise certifiée "offre globale" ou entreprises qualifiée par RGE audit
Ventilation double flux Pas d'exigence en 2020 (Professionnel RGE à compter du 01/01/2021)
Borne de recharge des véhicules électriques Professionnel qualifié pour toute borne > 3,7kW selon décret IRVE 2017-2
Dépose d'une cuve à fioul Pas d’exigence
Rénovation globale Professionnel RGE

► Trouver un professionnel RGE sur le site FAIRE

Les travaux doivent respecter des critères techniques

Les équipements et matériaux installés dans le logement doivent respecter des critères techniques. Ces critères sont détaillés de la page 38 à 46 du guide "aides financières 2020".

Une visite préalable du logement avant devis

L’entreprise (ou le sous-traitant) qui réalisera vos travaux doit obligatoirement avoir effectué une visite préalable de votre logement avant d’établir le devis. Il pourra ainsi vérifier que les équipements, matériaux ou appareils que vous envisagez d’installer sont bien adaptés à votre logement. La date de la visite préalable doit être inscrite sur le devis.

Si les travaux sont effectués par une entreprise sous-traitante, c'est cette entreprise sous-traitante qui doit effectuer la visite de votre logement préalablement à l’envoi du devis.

Un crédit d’impôt forfaitaire

Montants du crédit d'impôt pour des travaux réalisés de façon individuelle
(en maison individuelle ou appartement en habitat collectif)

Équipements et matériaux éligibles Aide pour les ménages
aux revenus intermédiaires aux revenus les plus élevés
Chauffage et eau chaude sanitaire
Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid en métropole et Outre-mer 400 € Non éligible
Chauffe-eau thermodynamique 400 € Non éligible
Pompe à chaleur air/eau  2000 € Non éligible
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique 4000 € Non éligible
Chauffe-eau solaire individuel 2000 € Non éligible
Système solaire combiné 3000 € Non éligible
Partie thermique d’un équipement PVT eau (système hybride photovoltaïque et thermique) 1000 € Non éligible
Poêle à bûches et cuisinière à bûches 1000 € Non éligible
Poêle à granulés et cuisinière à granulés  1500 € Non éligible
Chaudière bois à alimentation manuelle 3000 € Non éligible
Chaudière bois à alimentation automatique 4000 € Non éligible
Foyers fermés et inserts 600 € Non éligible
Isolation thermique
Isolation des murs par l’extérieur 50 €/m2 25 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 15 €/m2 10 €/m2
Isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles 15 €/m2 10 €/m2
Isolation des toitures terrasses 50 €/m2 25 €/m2
Isolation des parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres) en remplacement de simple vitrage 40 €/équipement Non éligible
Protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire (uniquement pour l’Outre-mer) 15 €/m2 Non éligible
Autres travaux
Audit énergétique hors obligation réglementaire 300 € Non éligible
Ventilation double flux 2000 € Non éligible
Borne de recharge pour véhicules électriques 300 € 300 €
Dépose de cuve à fioul  400 € Non éligible
Rénovation globale 150 €/m2 de surface habitable Non éligible

Montants du crédit d'impôt pour des travaux réalisés de façon collective
(en parties communes en habitat collectif)

Équipements et matériaux éligibles Aide pour les ménages
aux revenus intermédiaires aux revenus les plus élevés
Chauffage et eau chaude sanitaire
Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid en métropole et Outre-mer 150 € par logement Non éligible
Chauffe-eau thermodynamique 150 € par logement Non éligible
Pompe à chaleur air/eau  1000 € par logement Non éligible
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique 1000 € par logement Non éligible
Chauffe-eau solaire collectif 350 € par logement Non éligible
Chaudière bois à alimentation manuelle ou automatique 1000 € par logement Non éligible
Isolation thermique
Isolation des murs par l’extérieur 50 €/m2 25 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 15 €/m2 10 €/m2
Isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles 15 €/m2 10 €/m2
Isolation des toitures terrasses 50 €/m2 25 €/m2
Protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire (uniquement pour l’Outre-mer) 15 €/m2 Non éligible
Autres travaux
Audit énergétique hors obligation réglementaire 150 € par logement Non éligible
Ventilation double flux 1000 € par logement Non éligible
Dépose de cuve à fioul  150 € par logement Non éligible

Un crédit d’impôt plafonné sur 5 ans

Entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020, le montant du crédit d’impôt dont peut bénéficier un contribuable ne peut pas excéder :

  • 2 400 euros pour une personne célibataire, veuve ou divorcée ;
  • 4 800 euros pour un couple soumis à imposition commune ;
  • plus 120 euros par personne à charge.

Le crédit d’impôt peut être cumulé avec d’autres aides

Le crédit d’impôt est cumulable avec :

  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • les aides des collectivités territoriales ;
  • les aides des fournisseurs d’énergie (dispositif CEE et dispositif « coup de pouce ») ;
  • le chèque énergie ;
  • le chèque conversion ;
  • l’exonération de la taxe foncière ;
  • l’aide de votre caisse de retraite.

Le crédit d’impôt n’est pas cumulable avec :

  • MaPrimeRénov’. Si vous demandez MaPrimeRénov' pour vos travaux, vous ne pourrez plus déclarer le montant des travaux dans votre déclaration fiscale.
  • les aides de l’Anah.

Vous aimerez aussi

Coup de Pouce et aides CEE

Finances

23 octobre 2020

Certaines entreprises vous proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics si vous réalisez des travaux d’économies d’énergie. Ces aides interviennent dans le cadre du dispositif des Certificats d'économies d'énergie (CEE).

4 minutes

Quel professionnel pour vos travaux ?

Maison

16 octobre 2020

Le recours a un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) est obligatoire si vous souhaitez bénéficier d'aides financières.

2 minutes