Le forum « Climat : quelle culture pour quel futur ? » decembre 2022
© SMITH

Le forum « Climat : quelle culture pour quel futur ? »

28 octobre 2022

Organisé du 2 au 4 décembre 2022, en partenariat avec l’ADEME, le forum « Climat : quelle culture pour quel futur ? » invite à s’interroger sur les liens entre « transition écologique » et « transition culturelle ».

Durant trois jours, au contact de scientifiques, d’artistes et d’activistes, le public est convié à la réflexion sur l’évolution de la société, à imaginer un monde vivable pour 2050 et à échanger sur les solutions pour passer à l’action. Et si le levier majeur de la transition écologique était « culturel » ?

Des mutations en cours

Chercheurs et acteurs de l’environnement rivalisent de données scientifiques et de symboles forts pour alerter sur le péril climatique. Des incendies aux inondations, l’actualité fait état chaque jour de manifestations concrètes des mutations en cours. Les opérations de sensibilisation portées par des acteurs de la société civile se multiplient pour déclencher une prise de conscience collective.

La jeunesse se constitue en mouvement mondial pour interpeler aînés et dirigeants. Des solutions, à mettre en débat tant elles relèvent de choix de société, ont maintes fois été exposées. Comment expliquer les difficultés à prendre la mesure de ces phénomènes ? Comment accélérer le passage à l’action ?

(re)considérer la relation de l'humain au vivant

Une transition écologique présupposerait des changements profonds dans la manière de considérer la relation de l’humain au vivant, non plus comme une force à dompter mais comme un allié. Elle impliquerait d’appréhender un futur abstrait voire anxiogène, de révolutionner les modes de vie, de revoir le rapport à l’autre.

Enfin, l’adaptation des sociétés aux mutations climatiques exigerait de redéfinir ce qui a de la valeur, de décloisonner les savoirs et d’interroger nos modes de représentation. Il s’agit donc d’un processus sensible qui engage la façon de voir le monde, d’agir sur lui ou avec lui, et de construire un imaginaire commun dans lequel il est possible de se projeter. En cela, la transition « écologique » serait peut-être aussi, voire avant tout, une transition « culturelle ».

Pour apporter un éclairage sur ces questions, le forum « Climat : quelle culture pour quel futur ? » propose :

  • des conférences hybrides, ponctuées de récits et de performances d’artistes 2 soirées exceptionnelles, dont un spectacle du Live Magazine « Transition écologique » ;
  • 200 experts engagés pour le climat réunis lors de 5 ateliers professionnels ;
  • des ateliers participatifs avec le public ;
  • des visites de la collection du Centre Pompidou sur la thématique « Art et environnement ».

Découvrir le programme complet de l'évènement.

« Depuis son origine, le Centre Pompidou est un lieu de rencontres entre les formes de la création et les questions de société, au point où nos imaginaires croisent ce qui nous arrive. Or le changement climatique ébranle de part en part tous nos usages culturels : y faire face exige de réinventer nos façons de voir, nos manières d’agir, nos modes de vie et d’organisation collective. Engagés depuis plusieurs années dans l’adoption d’une ambitieuse démarche éco-responsable, le Centre Pompidou propose en partenariat avec l’Agence pour la transition écologique un événement pluridisciplinaire où se croisent les voix de la recherche, de l’art et de la création, de l’innovation sociale et de l’activisme ; où la réflexion et la mobilisation, où l’émotion et l’échange contribuent ensemble au double défi que le présent nous impose : prendre la mesure de cet événement majeur, comprendre les mesures qui peuvent lui répondre ».

Mathieu Potte-Bonneville, directeur du département culture et création du Centre Pompidou

« Serons-nous « Génération frugale », « Coopérations territoriales », « Technologies verte » ou bien « Pari réparateur » ? Ces noms sont ceux des quatre scénarios explorés par l’ADEME pour atteindre la neutralité carbone à 2050 dans son exercice prospectif « Transition(s) 2050 ». Par ce partenariat avec le Centre Pompidou, nous avons souhaité entendre la résonnance de ces scénarios sur ce qui constitue notre « culture », qui sous-tend à la fois nos modes de vie et la vie artistique. Peuvent-ils être lus sous un angle qui serait celui des arts et de la culture voire des récits et des imaginaires qui orientent nos choix au quotidien ? »

Valérie Quiniou-Ramus, directrice exécutive prospective et recherche de l’ADEME

Le contenu de cette page m'a été utile : 

Merci de nous avoir donné votre avis